Michel Houellebecq accuse l’Etat d’avoir tué Vincent Lambert | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 11.07.2019 à 12h42 (mis à jour le 11.07.2019 à 13h08) Tribune

Michel Houellebecq accuse l’Etat d’avoir tué Vincent Lambert

Michel Houellebecq - Photo PHILIPPE MATSAS/FLAMMARION

Dans une tribune publiée sur le site du Monde, l’auteur de Sérotonine se dit "sidéré" de l’action de l’Etat en faveur de l’arrêt des traitements de Vincent Lambert, décédé jeudi.

L’écrivain Michel Houellebecq a pris la plume pour dénoncer l’action de l’Etat en faveur de l’arrêt des traitements de Vincent Lambert, décédé jeudi 11 juillet après onze ans passés dans un état végétatif. Victime d’un accident de voiture en 2008, il était depuis maintenu en vie artificiellement au CHU de Reims.
 
"L’Etat français a réussi à faire ce à quoi s’acharnait, depuis des années, la plus Lire la suite (1 820 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre