Marguerite Duras cinéaste à Pompidou et en librairie | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 23.11.2014 à 14h00 Cinéma

Marguerite Duras cinéaste à Pompidou et en librairie

Marguerite Duras et Jeanne Moreau

Le Centre Pompidou lance une rétrospective cinématographique autour de Marguerite Duras.

Dans le cadre du Festival d'automne, le Centre Pompidou va accompagner l'exposition "Duras Song, Portrait d'une écriture" d'une rétrospective cinématographique de la cinéaste Marguerite Duras. Du 28 novembre au 20 décembre, le cycle, qui s'ouvrira avec La musica, permettra de (re)découvrir le cinéma de l'écrivain, qui a réalisé 19 films entre 1966 et 1984.

Marguerite Duras s'est toujours intéressée au cinéma. Lorsque René Clément adapte Un barrage contre le Pacifique à la fin des années 50, l'auteure se sent trahie et profondément déçue par le résultat. Elle commence alors à écrire elle-même des scénarios. Le déclic pour passer derrière la caméra remonte à 1964, lorsqu'elle participe au premier court-métrage de Marin Karmitz Nuit noire Calcutta.

Cependant elle ne s'est jamais considérée comme cinéaste. Elle a "fait du cinéma" comme on explore un territoire inconnu, où le langage et les regards comptent plus que les mots. Pour elle, "La mise en scène devrait être cinématographique. Éclairage violent des visages qui équivaudraient aux plans rapprochés et plongée de ces visages dans le noir, parfois." India Song, Détruire dit-elle, La femme du Gange, Jaune le soleil, Le camion... autant de films singuliers qui la font rejoindre la communauté de ces écrivains cinéastes qui ont rénové ou bousculé le cinéma français à l'instar de Guitry, Pagnol ou Cocteau.

Pour accompagner cet évènement, plusieurs livres sortent en librairie. Capricci a publié début septembre Filmer dit-elle, qui rassemble analyse de son cinéma et de sa personnalité, entretiens croisés et une chronologie de son oeuvre globale.

Les Cahiers du cinéma ont réédité en octobre Les yeux verts: Marguerite Duras et le cinéma, édition illustrée de soixante photographies inédites, du texte de l'écrivaine sur le cinéma paru pour la première fois en 1980 dans la revue Les cahiers du cinéma.

Post-éditions a fait paraître fin octobre Dialogues sur le cinéma, la littérature et l'inceste, soit trois retranscriptions de conversations entre Marguerite Duras et Jean-Luc Godard qui eurent lieu de 1979 à 1987.

Par ailleurs, le Centre Pompidou a réalisé une brochure-programme spécialement pour ce cycle.

Enfin, les éditions nouvelles Cécile Defaut publieront le 3 décembre L'amant au cinéma : entretiens inédits : Claude Berri et Marguerite Duras. En 1987, le producteur et l'écrivain envisagent d'adapter L'amant pour le cinéma. Le livre retranscrit leurs échanges autour de ce projet mettent en lumière les mécanismes de la création littéraire et cinématographique.
close

S’abonner à #La Lettre