Luc Besson gagne son procès sur les droits de la BD "Valérian" | Livres Hebdo

Par Amélie Boutet, avec AFP, le 17.10.2016 à 17h57 (mis à jour le 17.10.2016 à 18h15) Justice

Luc Besson gagne son procès sur les droits de la BD "Valérian"

Luc Besson - Photo DR

Le tribunal de commerce de Paris a rejeté la demande de la société Avalanche Productions, qui réclamait près de 16 millions d’euros dans un litige concernant le prochain film de Luc Besson, Valérian et la cité des mille planètes.

EuropaCorp, la société du réalisateur, producteur et scénariste Luc Besson, a annoncé vendredi 14 octobre que le tribunal de commerce de Paris venait de lui donner raison dans le procès concernant les droits de Valérian, une adaptation de la bande dessinée de science-fiction de Pierre Christin (au scénario) et Jean-Claude Mézières (au dessin) parue chez Dargaud.

Avalanche Productions débouté

Le studio de Luc Besson était poursuivi par la société Avalanche Productions, qui réclamait en vertu d’un contrat signé en 2002 avec le groupe de cinéma et une filiale de Dargaud, d’être reconnu comme coproducteur du film Valérian et la cité des mille planètes et de toucher un pourcentage sur les recettes du futur film.
 
"Dans son jugement du 12 octobre 2016, le tribunal de commerce de Paris a débouté la société Avalanche Productions de l'intégralité de ses demandes et l'a condamnée à verser 10 000 euros à EuropaCorp", a annoncé la société de Luc Besson, dans un communiqué publié vendredi 14 octobre. "Le tribunal a confirmé dans son jugement qu'Avalanche Productions ne peut prétendre à aucun droit quelconque sur le film Valérian et la cité des mille planètes", ajoute EuropaCorp, qui dit poursuivre "sereinement" la production du film, "dont la sortie est prévue en juillet 2017".

Une sortie mondiale prévue à l'été 2017

Valérian et la cité des mille planètes est adapté de la bande dessinée créée par Pierre Christin et Jean-Claude Mézières. Initiée en 1967 dans les pages du magazine Pilote, la BD a révolutionné le genre de la science-fiction et s’est vendue à plus de dix millions d'exemplaires. L’adaptation cinématographique, dont le budget atteint les 200 millions d’euros, est le projet le plus ambitieux de la carrière de Luc Besson. La sortie mondiale est prévue à l'été 2017, avec l'acteur américain Dane DeHaan et la vedette britannique Cara Delevingne en tête d'affiche.
close

S’abonner à #La Lettre