Promotion de la lecture

Lire et faire lire dans chaque commune française

Un retraité bénévole lit avec des enfants, dans le cadre du programme de l'association Lire et faire lire - Photo LIRE ET FAIRE LIRE

Lire et faire lire dans chaque commune française

L’association Lire et faire lire signe avec l’association des maires de France une convention pour développer la lecture auprès des enfants dans les communes.

J’achète l’article 1.50 €

Par Agathe Auproux,
Créé le 12.06.2015 à 12h38,
Mis à jour le 12.06.2015 à 13h00

François Barouin, président de l’association des maires de France, Michèle Bauby-Malzac, présidente de Lire et faire lire, et Alexandre Jardin, cofondateur de Lire et faire lire, ont signé le 4 juin une convention visant à développer la lecture des plus jeunes dans les communes.

Cette convention sollicite les communes françaises sur la base du volontariat, pour qu’elles s’associent au développement du programme Lire et faire lire dans les établissements scolaires. Lire et faire lire est déjà développé dans chaque département grâce au soutien de deux réseaux associatifs nationaux: la Ligue de l’enseignement et l’Union nationale des associations familiales (Unaf).

L’association Lire et Faire lire poursuit, depuis sa fondation par l’écrivain Alexandre Jardin en 1999, un objectif éducatif et culturel en ayant vocation de promouvoir la littérature jeunesse et d’accompagner les enfants à la découverte de notre patrimoine littéraire. Elle nourrit également un objectif d’échange intergénérationnel destiné à favoriser la rencontre et le dialogue entre des enfants et des retraités.

"A la demande de l’enseignant, ou animateur, et en cohérence avec le projet d’établissement et les pratiques pédagogiques, des bénévoles de plus de 50 ans offrent une partie de leur temps libre aux enfants pour stimuler leur goût de la lecture et favoriser leur approche de la littérature", peut-on lire sur le site internet de l’association.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités