L'Institut français d'Athènes visé par des jeunes grecs | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec afp, le 27.02.2017 à 19h32 (mis à jour le 27.02.2017 à 20h00) Grèce

L'Institut français d'Athènes visé par des jeunes grecs

Entrée de l'Institut français d'Athènes

Selon la police, il s'agirait de jeunes anarchistes qui auraient lancé du liquide inflammable par dessus le portail de l'Institut français à Athènes. les pompiers ont pu limiter les dégâts.

"Cette nuit, l’Ecole Française d’Athènes et l’Institut français de Grèce ont été victimes d’incendies volontaires. Aucune victime n’est à déplorer. Les dégâts matériels ont pu être limités grâce à l’intervention rapide des pompiers" a annoncé l'Ambassadeur de France en Grèce Christophe Chantepy. "Les autorités helléniques ont immédiatement réagi et lancé une enquête. L’Ambassade est en contact permanent avec ces dernières. Nous sommes bien sûr, comme toujours, à votre disposition. Et je vous appelle à faire preuve, dans le calme, de la vigilance habituelle" a-t-il ajouté dans son communiqué.

L'Institut français à Athènes, symbole de la coopération et de l'action culturelle française en Grèce, a été visé cette nuit par deux attaques, a annoncé aujourd'hui la police grecque. Le ministère grec des Affaires étrangères a fermement condamné "cet acte criminel et insensé contre une institution qui est le symbole de l'amitié franco-grecque et de la contribution de la France à la vie culturelle et intellectuelle" en Grèce, rapporte l'AFP.

Liquide inflammable

À 4 heures du matin (heure locale), des jeunes gens masqués ont lancé du liquide inflammable par-dessus la grille de l'Institut, causant des dégâts sur deux véhicules garés dans l'enceinte. Les pompiers ont pu éteindre le feu rapidement. Une heure plus tard, toujours selon la police, une nouvelle attaque a eu lieu. Les attaquants ont brisé une fenêtre avant de lancer à nouveau un liquide inflammable, cette fois à l'intérieur du bâtiment, causant des dégâts mineurs dans l'entrée des bureaux.

La police a lancé une enquête mais estime qu'il s'agit probablement d'une attaque des jeunes anarchistes qui s'en prennent régulièrement aux banques, aux distributeurs d'argent liquide, et aux voitures de police. A l'aube hier, un groupe de jeunes gens masqués s'en était pris à une voiture de police, avec des cocktails molotov et des pierres.

L'Institut français d'Athènes abrite notamment la Médiathèque Ocatve Merlier et organise de nombreux évènements littéraires, en plus de soutenir la publication de livres.

close

S’abonner à #La Lettre