Athènes sera la capitale mondiale du livre en 2018 | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 14.09.2016 à 15h31 (mis à jour le 15.09.2016 à 10h16) Grèce

Athènes sera la capitale mondiale du livre en 2018

Photo VINCY THOMAS

Pour succéder à Wroclaw (cette année) et Conakry (en 2017), l'Unesco, l'UIE et l'Ifla ont choisi la métropole grecque comme capitale mondiale du livre en 2018.

La directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, sur recommandation du comité réunissant l'Union internationale des éditeurs (UIE), la Fédération internationale des associations de bibliothèques (Ifla) et de l'Unesco, a choisi Athènes comme capitale mondiale du livre en 2018.

La capitale grecque, malgré la crise économique qui la frappe depuis plusieurs années, a été choisie pour la qualité de son programme d'activités proposé par l'ensemble de la chaîne du livre. En 2018, Athènes organisera des rencontres avec des écrivains, des traducteurs, des illustrateurs, mais aussi des expositions thématiques, des lectures et des ateliers professionnels.

Dans son communiqué, l'Unesco rappelle que "La richesse des infrastructures culturelles et l’expertise dans l’organisation d’événements internationaux de la ville ont également été soulignées par les membres du Comité."

Le statut de capitale mondiale a été créé en 1996 afin de promouvoir la lecture et la culture littéraire. "Le but de cette initiative", selon le communiqué de l'UIE, est de "stimuler la production de livres et de faciliter l'accès à la lecture à toute la population, y compris les immigrés et les réfugiés."

Athènes est la 18e ville à être nommée capitale mondiale. Wroclaw en Pologne est la capitale cette année et Conakry en République de Guinée lui succédera. Chaque année, la ville nommée Capitale mondiale du livre s’engage à promouvoir les livres et la lecture et à mettre en œuvre un programme d’activités pour une période d’un an à partir de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, célébrée le 23 avril.
close

S’abonner à #La Lettre