L’Inde et le Brésil, nouveaux eldorados de l’édition ? | Livres Hebdo

Par Souen Léger, avec Publishing Perspectives, le 15.04.2014 à 16h28 (mis à jour le 15.04.2014 à 17h00) International

L’Inde et le Brésil, nouveaux eldorados de l’édition ?

La foule à Hyderabad, en Inde. - Photo DR

Le marché du livre se porte particulièrement bien en Inde et au Brésil, selon le cabinet d’études Nielsen. Dans les deux cas, Amazon n’est pas encore un acteur dominant.

L’Inde serait the place to be pour un éditeur, selon les chiffres révélés par Andre Breedt, du cabinet d’études Nielsen BookScan (Royaume Uni), sur le marché mondial du livre. En effet, en 2013, le marché du livre y a augmenté de 11% en volume et de 23% en valeur, rapporte le site d’information Publishing Perspectives. Une croissance à deux chiffres à faire pâlir d’envie les éditeurs d’Europe et d’Amérique du Nord.
 
L’Inde a connu une croissance énorme”, déclare Andre Breedt. Parmi les détaillants à suivre figure Flipkart, un site de vente en ligne avec un modèle inhabituel qui propose de commander un livre et de payer le livreur en espèces. “Amazon (qui n’a pas de site dédié dans ce pays, ndlr) n’est absolument pas dominant en Inde”, assure Andre Breedt.
 
Au Brésil aussi, le marché du livre est en très grande forme. Amazon n’y a pas encore lancé la distribution de livres imprimés mais le géant américain est soupçonné de vouloir élargir son influence et racheter une maison d’édition. “La structure de l’industrie est très différente au Brésil. Les éditeurs ne se sont pas encore achetés les uns les autres, et beaucoup d’entre eux sont aussi les détaillants [...] Le gouvernement donne des “bons” aux Brésiliens à dépenser en biens culturels, ce qui contribue de façon certaine à la croissance du marché du livre”, explique Andre Breedt. Trois éditeurs brésiliens sont répertoriés dans le classement mondial des groupes d’édition qu’a publié Livres Hebdo en juin dernier: Abril Educaçao, Saraiva et Editora FTD.
 
A titre de comparaison, le cabinet d’études Nielsen estime qu’aux États-Unis les ventes de livres imprimés ont chuté de 4,1% en 2013. En France, le marché du livre a baissé de 1% l’an dernier.
close

S’abonner à #La Lettre