Stratégie

L'Ifla lance une consultation mondiale sur les bibliothèques

L'Ifla lance une consultation mondiale sur les bibliothèques

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques invite les professionnels du monde entier à répondre à un questionnaire en ligne pour exprimer leurs priorités.

J’achète l’article 1.50 €

Par Véronique Heurtematte,
à Wroclaw,
Créé le 24.08.2017 à 15h07,
Mis à jour le 24.08.2017 à 16h00

L'Ifla (International Federation of Library Associations and Institutions) a officiellement ouvert lundi 21 août pendant son congrès à Wroclaw, en Pologne, son questionnaire en ligne par lequel les professionnels du monde entier sont invités à se prononcer sur les priorités de leur secteur.

Avec ce programme intitulé Global Vision, la fédération entame un vaste processus participatif. Le questionnaire a été élaboré à partir des sept ateliers de consultation menés par l'Ifla entre avril et juillet 2017 sur tous les continents. "Ces rencontres nous ont permis de constater qu'au-delà de leurs différences, les bibliothèques du monde entier partagent des valeurs communes, a confié Despina Gerasimidou, responsable du projet à l'Ifla, interrogée par Livres Hebdo pendant le congrès de Wroclaw. Nous voulons faire de ces différences une force et non un obstacle".

Le questionnaire, disponible dans les sept langues officielles de l'Ifla, est constitué de six questions, telles que "Quelles sont les valeurs fondamentales des bibliothèques ?", "Dans quels domaines les bibliothèques sont-elles particulièrement bonnes ?" ou encore "Quels sont les principaux défis pour les bibliothèques ?". Les participants peuvent choisir parmi la dizaine de réponses proposées pour chaque question.

A l'issue de la consultation, le 30 septembre 2017, les réponses seront dépouillées et serviront de base à l'élaboration du prochain plan stratégique de l'Ifla, qui devrait être dévoilé en mars prochain à Barcelone lors de la session organisée par la nouvelle présidente, Gloria Perez Salmeron. "Le plan d'action sera lui aussi mis en discussion avec notre base selon le même processus démocratique, pour décider comment implémenter concrètement cette vision", promet Despina Gerasimidou.

Le programme Global Vision a été financé à hauteur de 21 millions de dollars par la fondation Bill et Melinda Gates, dans l'une des dernières contributions du couple de milliardaires américains au monde des bibliothèques.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités