L'Ifla présente une édition 2016 de son rapport de tendance | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 17.08.2016 à 16h46 (mis à jour le 18.08.2016 à 15h32) Bibliothèque

L'Ifla présente une édition 2016 de son rapport de tendance

Le congrès 2015 de l'IFLA. - Photo JONATHAN GALMICHE - IFLA - CREATIVE COMMONS

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques, dont le congrès annuel se tient jusqu’au 19 août à Colombus, aux Etats-Unis, a mis à jour son document de 2013, enrichi des résultats de 3 ans de débats au sein de la communauté professionnelle mondiale et d’une bibliographie actualisée.

L’International Federation of Library Associations and Institutions (Ifla – fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques) a profité de son congrès annuel, qui se déroule à Colombus (Etats-Unis) jusqu’au 19 août, pour présenter la nouvelle version de son Rapport de tendance initialement publié en 2013.
 
Ce document, conçu comme le point de départ d’un travail de réflexion permanent, identifie 5 grands secteurs ayant un impact fort sur l’évolution de l’environnement mondial de l’information et des bibliothèques : l’accès à l’information, l’éducation, la protection de la vie privée, les nouvelles formes d’utilisation du numérique et les transformations technologiques.
 
La nouvelle édition s’est enrichie d’une synthèse des quelque 60 débats et discussions organisés autour de ces questions au sein de la communauté professionnelle depuis 2013 dans une trentaine de pays partout dans le monde.
 
Cette analyse met notamment en lumière la diversité des préoccupations selon les régions du monde. Les bibliothécaires d’Afrique et d’Amérique latine, par exemple, ont mis en avant les questions de connectivité, tandis que ceux d’Europe ont beaucoup débattu du potentiel du prêt numérique. Les professionnels d’Asie et d’Océanie réfléchissent quant à eux à la mise en place de partenariats avec les fournisseurs de contenus éducatifs en ligne.
 
Les réponses à ces enjeux primordiaux ne pourront être trouvées que collectivement, a rappelé Gerald Leitner, secrétaire général de l’Ifla, lors de la cérémonie d’ouverture du congrès, dimanche 14 août. "Je suis convaincu que nous pouvons faire face avec succès à ces défis à venir uniquement en joignant nos forces et en travaillant plus étroitement ensemble, a-t-il déclaré. Pour cela, l’Ifla doit renforcer son engagement envers ses membres afin de mener ce travail d’une manière nouvelle, plus complète, touchant toutes les régions et tous les secteurs."
 
Créée en 1971, l’Ifla rassemble aujourd’hui 120 associations nationales et compte plus de 1300 membres dans près de 140 pays. En 2014, le congrès annuel avait été organisé par la France à Lyon, où il avait réuni près de 4000 participants.

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre