Les ventes de livres chutent de 8% sur la deuxième semaine du déconfinement | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 28.05.2020 à 15h12 (mis à jour le 29.05.2020 à 07h15) Marché du livre

Les ventes de livres chutent de 8% sur la deuxième semaine du déconfinement

La librairie Ici, à Paris - Photo OLIVIER DION.

Alors que les libraires alignent en rayon les nombreuses nouveautés des éditeurs restées plusieurs mois dans les cartons, la vague d'achats qui a accompagné la sortie du confinement reflue.

L'embellie n'aura duré qu'un temps. Les ventes de livres ont chuté de 8% en valeur et de 9,1% en nombre d'exemplaires sur la deuxième semaine du déconfinement, du 18 au 24 mai, par rapport à la semaine précédente, selon les chiffres fournis par l'institut GFK à Livres Hebdo. À un an d'intervalle, les ventes réalisées sur cette 21e semaine s'inscrivent en baisse de 10,9% en valeur et de 6,4% en exemplaires par rapport à la même semaine de 2019. 

Ces chiffres révèlent un net reflux de la demande par rapport à la première semaine du déconfinement. Du 11 au 17 mai, les ventes étaient en hausse de 2,7% en valeur et de 6,8% en exemplaires par rapport en 2019. Ce recul de la demande était attendu et craint par plusieurs libraires et éditeurs après la brève euphorie qui a accompagné la réouverture des librairies.

La filière livre demande un plan de relance

Afin d'accompagner la relance et de minimiser les pertes, 625 figures et entreprises du monde du livre ont demandé au président de la République de mettre en place une "politique résolue de soutien à l'offre" et d'amorcer "une amplification ponctuelle de la demande", dans une tribune publiée le 23 mai dans Le Monde.

Les signataires suggèrent le lancement d'un plan d'aide de "plusieurs centaines de millions d'euros" composé de subventions, de prêts, d'exonérations de charges ou encore de commandes massives de livres par les bibliothèques. "Il y a une urgence absolue à intervenir avant l'été", insistaient-ils. Le ministre de la Culture, Franck Riester, doit détailler dans les prochains jours les mesures qui seront prises pour le secteur du livre.
close

S’abonner à #La Lettre