Sélection finale

Les trois finalistes 2015 du Grand prix d'Angoulême

Hermann, Alan Moore et Katsuhiro Otomo

Les trois finalistes 2015 du Grand prix d'Angoulême

Les dessinateurs Hermann, Alan Moore et Katsuhiro Otomo sont en lice pour gagner le Grand prix du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (FIBD).

Par Agathe Auproux,
Créé le 20.01.2015 à 18h12,
Mis à jour le 20.01.2015 à 19h00

Le Japonais Katsuhiro Otomo, le Britannique Alan Moore et le Belge Hermann, sont en compétition pour gagner le Grand prix 2015 du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême. Le FIBD, qui a tenu à maintenir le déroulement du Grand Prix en dépit des contestations des auteurs qui réclamaient son attribution exceptionnelle à Charlie Hebdo, compte rendre hommage au journal satirique et à ses dessinateurs durant toute la durée de la manifestation du 29 janvier au 1er février, avec la création notamment d’un Prix Charlie de la liberté d’expression et d'une exposition leur étant dédiée.

Katsuhiro Otomo, créateur de la série de mangas culte Akira (chez Glénat et Kana) et le scénariste de comics Alan Moore, connu pour les Watchmen, successivement chez Delcourt, Panini et Urban Comics ou V pour Vendetta chez les mêmes éditeurs, étaient les finalistes déçus de l’édition 2014 du Grand prix d’Angoulême, remportée par l'Américain Bill Watterson.

Nouveau venu dans cette finale, le dessinateur et scénariste Hermann Huppen, dit Hermann, est un maitre du western, avec ses séries Comanche (Le Lombard, Dargaud) et Jeremiah (Hachette, Dupuis). Il est aussi l’auteur de BD historiques, avec sa fresque médiévale Les Tours de Bois-Maury (Glénat) ou Sarajevo-Tango (Dupuis). Il revient cette année avec un nouveau western, Sans pardon (Le Lombard).

Le lauréat du Grand prix 2015 sera proclamé le 1er février lors de la cérémonie de clôture du Festival.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités