E-commerce

Les livres ne sont plus prioritaires pour Amazon en France

Photo AMAZON

Les livres ne sont plus prioritaires pour Amazon en France

Après les Etats-Unis, la France et l'Italie: Amazon met la priorité sur les livraisons de biens essentiels comme l'alimentation et l'hygiène. De son côté, la Fnac continue de prendre les commandes de livres.

Par Vincy Thomas,
avec afp,
Créé le 23.03.2020 à 11h39,
Mis à jour le 23.03.2020 à 12h01

Après les Etats-Unis, la France et l’Italie. Amazon va cesser de prendre des commandes jugées « moins prioritaires » dans ces deux pays pour se concentrer sur les produits les plus demandés en cette période de pandémie du Covid-19 (alimentation, hygiène, santé).

« Nous devons concentrer les capacités disponibles sur les articles les plus prioritaires et, à compter d'aujourd'hui, temporairement cesser de prendre des commandes sur certains produits, indique le groupe dans un communiqué. Les employés de nos centres de distribution se concentreront sur la réception et l'expédition des produits dont les clients ont le plus besoin à l'heure actuelle ». Cela concerne notamment les produits culturels.

Cette politique s'applique à toutes les nouvelles commandes. Celles qui ont déjà été passées seront honorées. Seuls sont concernés les produits commandés directement auprès d'Amazon ou auprès des vendeurs tiers qui chargent Amazon de stocker et expédier les biens.

D'autres vendeurs tiers, ne passant pas par la logistique d'Amazon, continuent de fonctionner normalement. « Les clients peuvent continuer à commander un grand nombre de ces produits auprès de vendeurs tiers qui peuvent les leur expédier directement », souligne le géant du e-commerce.

La Fnac poursuit ses livraisons de livres

Les mesures de confinement, mises en place en France depuis mardi 17 mars ont fait exploser les commandes sur les sites de e-commerce. Jeudi, Bruno le Maire, ministre de l’Economie, avait envisagé de rouvrir les librairies à certaines conditions, considérant le livre comme un bien essentiel. Mais les libraires, à travers de nombreuses pétitions, et le Syndicat de la librairie française en particulier, ont appelé à cesser toutes livraisons de livres au nom de la sécurité sanitaire pour les personnels concernés et de l’égalité concurrentielle.

La Fnac, de son côté, ne priorise pour l’instant pas ses livraisons. Contacté par Livres Hebdo, le groupe assure que seules sont priorisées les interventions de service après vente et les réparations à domicile pour les personnes isolées, les personnes engagées sur une mission de service public et les familles nombreuses. « Nous continuons de livrer les livres à domicile, avec toutes les mesures barrières nécessaires (livraisons en boîte aux lettres ou sur le palier de la porte, sans contact client) », indique le groupe.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités