Les Editeurs associés reprennent la librairie José Corti | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 28.12.2016 à 16h18 (mis à jour le 28.12.2016 à 19h36) Paris

Les Editeurs associés reprennent la librairie José Corti

Librairie José Corti - Photo DR

Les Editeurs associés emménageront en février prochain dans les locaux de la librairie José Corti, fermée depuis le 23 décembre à la suite de la décision de cette maison de se concentrer sur son activité d'édition.

Ouverte en 1935, la librairie José Corti, rue de Médicis, face au Jardin du Luxembourg, à Paris (6e), a fermé ses portes le 23 décembre. La maison qui a notamment édité Le rivage de Syrtes, de Julien Gracq, souhaite désormais se consacrer exclusivement à son activité d’édition. A l’intérieur de la librairie, les rayonnages sont désormais vidés de leurs ouvrages.
 
Le lieu va toutefois reprendre vie sous peu. Des feuilles format A4 collées sur les portes closes annoncent que les locaux abriteront, dès février prochain, la librairie-galerie des Editeurs associés, association qui rassemble de petites maisons indépendantes tels A Propos, Chandeigne, Esperluète ou Points de Suspension.
 
"Comme un beau rêve"
 
Jusqu’ici, la structure associative présentait l'offre éditoriale de ses adhérents dans sa librairie de la rue Tournefort (Paris 5e), un local "chouette et chaleureux mais petit et pas idéalement situé", indique à Livres Hebdo Anne Leloup, éditrice des éditions Esperluète et l’une des quatre membres fondatrices de l'association.
 
"Sans chercher [un nouveau lieu] de manière proactive", l’association a eu vent de la fermeture prochaine de la librairie José Corti, tenue par Fabienne Raphoz et Bertrand Fillaudeau depuis 1996. La suite s'est déroulée "comme un beau rêve".
 
Garder le fonds éditorial des éditions Corti
 
Les Editeurs associés ont signé le contrat de location en affichant la volonté de "garder l’esprit du lieu" ainsi que le fonds éditorial de José Corti. "C’est naturel et important de continuer à présenter leur fonds magnifique", revendique Anne Leloup.
 
Mais si l’esprit de la librairie restera intact, l’association prévoit des travaux de rafraichissement au cours du mois de janvier. "De quoi apporter de la lumière et de la couleur" à l’établissement tout en conservant les grandes bibliothèques originelles.

Une riche programmation à venir
 
La réouverture est prévue "au tout début du mois de février". Avec, chaque semaine, la volonté de "dynamiser le lieu et faire découvrir quelque chose de nouveau" aux visiteurs à travers des lectures, des rencontres ou encore la tenue de la 4e édition du festival Raccord(s) de février à avril 2017. "Une réelle réflexion sur le programme d’activité et sur les expositions a été lancée", confie Anne Leloup.
 
Créés en janvier 2004, les Editeurs associés rassemblent "jusqu’à 20 ou 30 petites structures indépendantes" afin de "mutualiser les compétences" pour défendre leurs ouvrages et organiser des événements littéraires.
close

S’abonner à #La Lettre