Les ebooks ont la cote à la bourse de Hong Kong | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 09.11.2017 à 18h41 (mis à jour le 09.11.2017 à 19h00) Chine

Les ebooks ont la cote à la bourse de Hong Kong

Lors de son entrée en bourse, China Literature a presque doublé sa capitalisation initiale. La plus importante plateforme de livres numériques et d'autoédition du pays est désormais valorisée à 9 milliards d'euros.

Si le livre numérique tend à stagner dans les marchés anglosaxons et peine à décoller en France, il continue de séduire en Chine. La plateforme de livres numériques China Literature, filiale de Tencent, a fait une entrée remarquée à la bourse de Hong Kong mercredi 8 novembre.

Le titre s'est envolé de 86% entre l'ouverture et la clôture du marché financier dès son premier jour. L'entreprise est désormais vaorisée  hauteur de 9 milliards d'euros, bien plus que les 5 à 7 milliards d'euros estimés par les experts.

Tencent, leader des réseaux sociaux avec WeChat et QQ mais aussi des jeux vidéos, est déjà la deuxième capitalisation boursière chinoise, derrière le géant du e-commerce Alibaba. Le groupe a aussi été, pour la première fois, profitable au premier semestre.

Un Marvel asiatique

China Literature est une plateforme où se trouvent essentiellement des séries Fantasy, des classiques chinois et des œuvres auto-éditées, soit près de 10 millions de titres et 6,5 millions d'auteurs. La lecture en ligne est devenue un véritable phénomène dans l'Empire du milieu avec plus de 330 millions d'utilisateurs, soit une croissance annuelle de 20% ces cinq dernières années. 200 millions de personnes utiliseraient China Literature qui a affiché une croissance de 90% de ses revenus par rapport à l'an dernier. La plateforme aurait 48,4% de ce marché où sont aussi présents Alibaba Literature et Baudi Literature.

Avec Tencent Pictures, China Literature ambitionne de devenir un Marvel asiatique. Une adaptation d'une histoire de vampires et de zombies publiée sur le site a été récemment adaptée pour le grand écran et a connu un énorme succès public.
 
close

S’abonner à #La Lettre