Prix littéraire

Les cinq éditeurs nommés pour le prix Voltaire

Photo PLAZA PUBLICA

Les cinq éditeurs nommés pour le prix Voltaire

Ce prix, remis à un éditeur ou une maison d'édition qui lutte pour la liberté d'expression sera proclamé à la fin du mois de novembre durant La Foire internationale du livre de Guadalajara. 

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 15.10.2021 à 15h23,
Mis à jour le 15.10.2021 à 17h00

L’Union internationale des éditeurs (UIE) a révélé, vendredi 15 octobre, les cinq finalistes nommés pour le prix Voltaire 2021. Chaque année, l’UIE décerne cette récompense, dotée de 10000 francs suisses (soit 9430 euros), à une personnalité ou à un organisme du monde du livre qui lutte pour la liberté de publier et la liberté d'expression. Le lauréat sera annoncé à la fin du mois de novembre durant la Foire internationale du livre de Guadalajara (Mexique).

La sélection du prix Voltaire 2021 :
 
  • Dar Al Jadeed Publishing House/Lokman Slim (Liban), fondée à Beyrouth, en 2000 par les frères et sœurs Lokman Slim et Rasha al Ameer, la maison d'édition a publié des œuvres culturelles importantes sans conflit idéologique. En février 2021, le cofondateur Lokman Slim a été assassiné après avoir été la cible de menaces et d'intimidations répétées en raison de ses efforts pour instaurer une plus grande liberté d'expression et un dialogue ouvert au Liban. 
 
  • Independent Belarusian Publishers (Biélorussie). Les éditeurs de ce pays européen publient des livres critiques à l'égard du président Alexandre Loukachenko, qui harcèle, opprime et emprisonne depuis plusieurs mois auteurs, journalistes ou éditeurs. En 2014, l'UIE avait déjà décerné un prix Voltaire à l'éditeur biélorusse Ihar Lohvinau.
 
  • Mikado Publishing (Turquie) a été fondé en 2006. La maison a été poursuivie pour obscénité à la suite de la publication de Where do babies come from ? L'éditeur risque 6 à 12 ans de prison. En 2020, Mikado a reçu le prix de la liberté de pensée et d'expression de l'Association des éditeurs turcs.
 
  • Samir Mansour Bookshop for Publishing (Palestine). Basé à Gaza pendant plus de 20 ans, le lieu a été détruit par les attaques de missiles israéliens sur Gaza en mai 2021. L'espace culturel était une référence culturelle sur le territoire palestinien.
 
  • Raul Figueroa Sarti (Guatemala). Il a fondé F&G Editores et a publié au fil du temps plus de 180 titres. En tant qu'éditeur, Raul Figueroa Sarti a encouragé l'organisation d'éditeurs indépendants en Amérique centrale et a conduit à la fondation du Groupe indépendant d'Amérique centrale (GEICA), qui est devenu le centre de diffusion de la littérature centraméricaine sur le marché international.

Ces dernières années, l’UIE a récompensé la maison d'édition vietnamienne Liberal Publishing House, l'éditeur égyptien Khaled Lofty ou encore l'éditeur suédois originaire de Hong Kong, Gui Minhai.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités