Les bibliothèques américaines armées pour résister à Kindle Unlimited | Livres Hebdo

Par Souen Léger, le 28.07.2014 à 14h00 Etats-Unis

Les bibliothèques américaines armées pour résister à Kindle Unlimited

Suite au lancement de l’offre Kindle Unlimited, l’American Library Association a publié les résultats d’une étude qui souligne la variété des missions des bibliothèques, au-delà de la simple "location" de livres numériques que propose Amazon avec son offre d’abonnement illimité.

Et si l’abonnement en bibliothèque était remplacé par un abonnement à Amazon ? L’idée peut sembler saugrenue mais a pourtant été avancée aux États-Unis après le lancement de l’offre Kindle Unlimited par Amazon, le 18 juillet, qui propose une "bibliothèque" de 600 000 titres à louer à volonté contre 9,99 dollars par mois. Hasard du calendrier ou réplique en bonne et due forme, l’American Library Association a publié le 22 juillet les résultats d’une étude qui rappelle que les bibliothèques sont bien plus que de simples centres de prêt.
 
Ce rapport révèle tout d’abord que les bibliothèques publiques américaines ont pris le virage numérique. La quasi totalité d’entre elles (98%) offre le Wifi public et l’accès à internet, des formations aux nouvelles technologies ainsi qu’une aide pour remplir les formulaires administratifs. Elles fournissent même des ordinateurs sur place : en moyenne, un établissement dispose de 20 ordinateurs, contre 12 en 2012.

Une multitude de services irremplaçables
 
Presque toutes proposent une aide aux devoirs en ligne (97%) et des programmes de formation pour l’insertion professionnelle (95%). La moitié offre même une aide au développement aux entrepreneurs et aux petites entreprises. Par ailleurs, 90% des 3392 bibliothèques ayant répondu au sondage prêtent des livres numériques, impliquant un travail pédagogique pour que chacun appréhende le maniement des liseuses et des tablettes, par exemple.

Mais la valeur des bibliothèques est aussi liée au travail des bibliothécaires et à l’existence physique de ces établissements. Selon de récentes données du Pew Research Center, 90% des Américains pensent que la fermeture de leur bibliothèque aurait un impact sur la communauté. Par ailleurs, 76% des usagers apprécient le soutien et l'aide apportés par le personnel de la bibliothèque. Les trois quarts aiment aussi le fait d’avoir un endroit sûr et tranquille. Autant d'avantages que ne saurait procurer un abonnement à la formule Kindle Unlimited d’Amazon.
 
Des arguments qui ne convainquent pas tout le monde. Dans un article paru sur le site du magazine économique Forbes, Tim Worstall appelle à fermer les bibliothèques et à acheter à chaque citoyen un abonnement à Kindle Unlimited, estimant que cela permettrait d’économiser l’argent public tout en assurant l’accès à un catalogue conséquent.
close

S’abonner à #La Lettre