L'employé d'une maison d'édition dérobait et revendait les livres

L'employé d'une maison d'édition dérobait et revendait les livres

Le salarié a été interpellé hier. Il est convoqué devant le devant le tribunal correctionnel de Paris le 5 novembre prochain.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
avec vt, avec afp,
Créé le 04.09.2012 à 00h00,
Mis à jour le 04.09.2012 à 00h00

Un employé d'une maison d'édition parisienne a été interpellé, soupçonné d'avoir dérobé et revendu sur internet quelque 1 500 ouvrages, a annoncé mardi la préfecture de police de Paris (PP).

Le salarié de cette petite maison d'édition ayant pignon sur rue est soupçonné d'abus de confiance commis au préjudice de son employeur, a indiqué la préfecture.

Il est présumé avoir dérobé près de 1 500 livres dans le stock de la société, les revendant via un site de petites annonces en ligne. Il les acheminait en utilisant la franchise postale de son employeur, a précisé la source.

Il a reconnu les faits et a estimé son bénéfice à 15 000 euros, a aussi dit la PP.

Il a été placé en garde à vue lundi dans les locaux de la brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA), laissé libre mais avec une convocation devant le devant le tribunal correctionnel de Paris le 5 novembre prochain, a précisé la source.






04.09 2012

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités