L'émancipation des mères | Livres Hebdo

Par Véronique Rossignol, le 24.01.2020 Récit/France 5 février Virginie Linhart

L'émancipation des mères

Virginie Linhart - Photo PASCAL ITO/FLAMMARION

A travers ses relations avec sa mère féministe, Virginie Linhart poursuit son exploration de la filiation et des héritages.

Après son maoïste de père, sa féministe de mère : fille aînée de deux parents militants d'extrême gauche dans les années 1960-1970, Virginie Linhart, née en 1966, se penche à nouveau sur sa singulière famille, fortement inscrite dans l'histoire collective du XXe siècle. Dans Le jour où mon père s'est tu (Seuil, 2008, disponible en Points), l'ancienne étudiante à Sciences Po devenue réalisatrice de

Lire la suite (3 280 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre