Légère hausse des ventes pour Lagardère Publishing | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 07.05.2019 à 09h50 (mis à jour le 07.05.2019 à 10h00) Résultats financiers

Légère hausse des ventes pour Lagardère Publishing

Photo OLIVIER DION

Le groupe, qui possède notamment Hachette Livre et le circuit de distribution Relay, voit son chiffre d'affaires progresser de 8,9% à données comparables pour les trois premiers mois de l'année.

Le groupe Lagardère annonce une forte progression de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2019. Le chiffre d’affaires du groupe s’établit à 1,708 milliards €, contre 1,555 milliards € pour la période équivalente en 2018, soit + 9,8% en données consolidées et + 8,9% en données comparables.
 
Cette dynamique est portée par Lagardère Travel Retail (+6,9%) et par le rebond d’activité chez Lagardère Sports and Entertainment (+88,2%) dû essentiellement à un calendrier sportif favorable.
 
Pour Lagardère Publishing (Hachette), le chiffre d’affaires affiche une légère progression (+ 0,9 % en données comparables, +4,1% en données consolidées) notamment grâce aux bonnes performances des États-Unis, de la France et des Fascicules, et ce, malgré un effet de comparaison défavorable au Royaume-Uni. Le chiffe d’affaires de la filiale atteint 460M€ (contre 442M€ en 2018), soit 26,9% du total du groupe (28,4% en 2018).
 
« L’écart entre les données consolidées et comparables s’explique par un effet de change positif (+ 12 M€) relatif principalement à l’appréciation du dollar américain et, dans une moindre mesure, par un effet de périmètre positif (+ 2 M€), lié à l’acquisition de Worthy Publishing » explique le groupe dans son communiqué.
 
Résultat positif en France
 
La dynamique positive de la France (+1,9%) est liée aux bonnes performances de la Littérature générale, avec notamment Les Gratitudes de Delphinede Vigan (Lattès), et à un programme de parutions soutenu pour Le Livre de Poche, qui profite de la parution de La jeune fille et la nuit de Guillaume Musso (publié en grand format chez Calmann-Levy) et les Éditions Fayard, qui font plus que compenser le recul observé sur l’Illustré.
 
Aux États-Unis, l’activité est en solide croissance (+ 3,3 %), avec le livre audio numérique et le succès de nouveautés parues chez Perseus (The Case for Trump de Victor Davis Hanson) et chez Little, Brown (We Are Displaced de MalalaYousafzai, Cornwalls Are Gone de James Patterson).
 
Le repli du chiffre d’affaires au Royaume-Un i(-3,7%) s’explique par un effet de comparaison défavorable avec le premier trimestre 2018 qui bénéficiait du succès de Fire and Fury de Michael Wolff, partiellement compensé par la bonne tenue de la « backlist », la croissance du livre audio numérique et la bonne performance de Bookouture.

Le livre audio numérique en hausse
 
L’activité de la zone Espagne / Amérique latine est en progression (+ 3,4 %), avec de bonnes performances en Littérature générale. Enfin, la branche des Fascicules (+1,4%) profite des lancements « plus nombreux et plus porteurs », notamment au Japon, de la croissance en Italie et du succès de la collection Les voitures de Tintin en France.

Au 1er trimestre 2019, le poids du Livre numérique dans le chiffre d’affaires total de Lagardère Publishing s’établit à 9,1%, stable par rapport à l’an dernier, tandis que  celui du Livre audio numérique atteint à 3,8% contre 2,5% au premier trimestre 2018.
 
2019 devrait être une bonne année pour Hachette Livre avec notamment le nouveau livre de Guillaume Musso, sorti début avril, et le prochain Astérix, qui paraîtra en octobre. Le groupe Lagardère prévoit un Résultat opérationnel courant des sociétés intégrées en progression de 4 à 6%, hors acquisition.
 
close

S’abonner à #La Lettre