Le Québec fait sa Déclaration aux bibliothèques | Livres Hebdo

Par Amélie Boutet, le 20.10.2016 à 16h56 (mis à jour le 14.01.2017 à 13h21) Bibliothèques

Le Québec fait sa Déclaration aux bibliothèques

La Bibliothèque Lisette Morin à Rimouski

La Déclaration des bibliothèques québécoises, déposée mercredi 19 octobre à l’Assemblée nationale par le ministre de la Culture et des Communications Luc Fortin, devrait permettre de valoriser la mission culturelle et éducative des institutions ainsi que le travail des bibliothécaires.

Le ministre de la Culture et des Communications du Québec, Luc Fortin, a déposé mercredi matin à l’Assemblée nationale la Déclaration des bibliothèques québécoises afin de sensibiliser l’ensemble des citoyens à un lieu "où se développe une relation aux savoirs faite d’exploration, d’échange, de connaissances, de culture et d’enrichissement".
 
"La bibliothèque est au cœur de la vie des gens", lit-on dans la Déclaration. Le lieu, qui assure un accès gratuit et illimité à la connaissance, est un carrefour d’accès à l’information, à la documentation et à la culture. C’est aussi un centre d’apprentissage et de soutien à la recherche qui met à disposition de nombreux outils et ressources documentaires numériques. Enfin, c’est un levier socio-économique majeur, un lieu de rencontres et d’échanges, de médiation et de développements culturels.

La Déclaration "est un symbole fort qui appuie le rôle fondamental des bibliothèques", affirme Christiane Barbe, présidente de la Table et présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, dans le quotidien québécois Le Devoir, jeudi 20 octobre. "C’est aussi un message à ses collègues décideurs comme au grand public. C’est ultimement l’engouement collectif pour les bibliothèques que nous souhaitons créer qui confirmera ce qu’elles sont : de formidables leviers de richesse culturelle, sociale et économique."
close

S’abonner à #La Lettre