Le Prix du Livre Inter 2019 sacre Emmanuelle Bayamack-Tam | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 10.06.2019 à 08h15 (mis à jour le 10.06.2019 à 16h09) Prix littéraire

Le Prix du Livre Inter 2019 sacre Emmanuelle Bayamack-Tam

Le Prix du Livre Inter 2019 sacre Emmanuelle Bayamack-Tam

Arcadie, paru chez P.O.L. à la rentrée littéraire 2018, a été choisi par le jury du Livre Inter.

Dans la matinale de France Inter, ce lundi de Pentecôte, Riad Sattouf, président du jury du 45e Prix du Livre Inter, a révélé le lauréat de l'édition 2019 parmi les 10 romans en lice: Arcadie d’Emmanuelle Bayamack-Tam. Le livre a été publié en P.O.L. fin août 2018. Il s'agit du huitième Prix du Livre inter remporté par P.O.L. (et le premier depuis 2012), ce qui établit un record pour un éditeur.
  Le livre a été choisi au troisième tour d'un débat disputé, entre la lauréate, La plus précieuse des marchandises de Jean-Claude Grumberg (Seuil), favori de Riad Sattouf (qui produit l'adaptation au cinéma), et Une vie en l’air de Philippe Vasset (Fayard).

Au micro de Nicolas Demorand et de Léa Salamé, l'écrivaine Emmanuelle Bayamack-Tam était ravie: "Je suis aux anges, ce n'est pas n'importe quel prix", précisant que les lecteurs sont forcément "incorruptibles".

Ce roman, qui aborde aussi bien le genre que le vivre ensemble, est un livre sensible et dérangeant, actuel et drôle. Il suit la jeune Farah dont le corps commence mystérieusement à présenter des attributs masculins. Elle et ses parents trouvent refuge dans une communauté en autarcie, gérée sur un mode libertaire et qui accepte les gens tels qu'ils sont. Farah tombe amoureuse d'Arcady, le chef spirituel, mais lorsque le groupe rejette les migrants en quête de refuge, elle y voit une trahison de leurs principes.

Auteure depuis 25 ans chez P.O.L., Emmanuelle Bayamack-Tam (qui écrit aussi sous le nom de Rebecca Lighieri) reçoit ainsi son plus important prix littéraire depuis le prix Alexandre-Vialatte pour Si tout n’a pas péri avec mon innocence en 2013. Arcadie, plébiscité par la critique, a été sélectionné dans de nombreux prix littéraires (Françoise-Sagan, Flore, Femina, Zorba, Le Monde...).

Née en 1966 à Marseille, elle est aussi membre fondateur de l’association de création interdisciplinaire Autres et pareils.

En 2018, le prix du Livre Inter avait récompensé David Lopez pour son roman Fief (Seuil).
close

S’abonner à #La Lettre