Québec

Le mouvement “Sauvons les livres” électrise le Salon du livre de Montréal

Le mouvement “Sauvons les livres” électrise le Salon du livre de Montréal

La campagne des professionnels en faveur d’une réglementation du prix du livre a pris de l’ampleur au cours de la manifestation grand public qui ferme ses portes lundi 25 novembre.

J’achète l’article 1.50 €

Par Fabrice Piault,
à Montréal,
Créé le 24.11.2013 à 21h27,
Mis à jour le 25.11.2013 à 16h33

Pointe avancée du front interprofessionnel constitué par les associations d’auteurs, d’éditeurs, de distributeurs, de libraires et de bibliothécaires pour obtenir une réglementation du prix du livre, le mouvement “Sauvons les livres“ a marqué de son empreinte le 36e salon du livre de Montréal, qui ferme ses portes lundi 25 novembre.
 
Dès l’inauguration de la manifestation, mercredi 20 novembre, un groupe de jeunes professionnels a investi la tribune pour réclamer un prix réglementé. Porteurs de 25 panneaux “Le prix réglementé, ça urge !”, ils sont revenus à près d’une soixantaine le surlendemain pour gentiment chahuter le ministre de la Culture du Québec, Maka Kotto, venu remettre le prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse.
 
Au salon de Montréal, samedi 23 novembre, le président de la Coalition Avenir Québec (CAQ, droite), François Legault, opposé au prix réglementé, a été à son tour interpellé par les militants alors qu’il dédicaçait son livre, Cap sur un Québec gagnant, sur le stand du Boréal.
 
En parallèle, tandis que des affiches en faveur de la réglementation du prix étaient bien visibles sur plusieurs dizaines de stands, des centaines de professionnels et de visiteurs du salon arboraient le badge rouge et blanc “Sauvons les livres“, auxquels certains éditeurs réticents devant la perspective d’une réglementation avaient toutefois préféré un autre badge, bleu et blanc celui-là, “Vendons des livres“.
 
A la suite des travaux menés entre la mi-août et la mi-septembre par une commission parlementaire, des mesures gouvernementales, qui étaient espérées par les professionnels avant le salon, pourraient finalement être annoncées par le gouvernement québecois dans le courant de cette semaine.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités