Le journaliste réfugié Behrouz Boochani remporte le Victorian Prize for Literature | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 01.02.2019 à 15h25 (mis à jour le 01.02.2019 à 16h00) Australie

Le journaliste réfugié Behrouz Boochani remporte le Victorian Prize for Literature

Behrouz Boochani a remporté le prix pour son livre "No Friend But the Mountains" (Picador Australia, 2018). - Photo PICADOR/TWITTER

Détenu sur l’île de Manus en Papouasie-Nouvelle Guinée, le journaliste et cinéaste kurde iranien a remporté, jeudi 31 janvier, le prix littéraire le plus richement doté d’Australie.

"C’est une victoire pour l’humanité. C’est une victoire contre le système qui nous a réduit à des numéros", a déclaré le journaliste et cinéaste Behrouz Boochani après l’annonce du jury du Victorian Prize for Literature, qui lui a décerné ce prix littéraire le plus richement doté d’Australie, jeudi 31 janvier, pour le livre No Friend But the Mountains: Writing from Manus Prison (Picador Australia, 2018). Il recevra la récompense de 100000 dollars australiens (environ 63000 euros), en plus des 25000 dollars (environ 15800 euros) en tant que lauréat de la catégorie "non-fiction".
 
Retenu depuis 2013 sur l’île de Manus en Papouasie-Nouvelle Guinée du fait des lois australiennes sur l’asile, l’auteur, réfugié kurde iranien, a fait sa déclaration par vidéo (en anglais). "C’est une victoire non seulement pour nous mais aussi pour la littérature et l’art", a-t-il ajouté. En son absence, le prix a été remis au traducteur Omid Tofighian qui a traduit du farsi le texte initialement rédigé sur le téléphone du journaliste et envoyé par bribes via l’application Whatsapp pendant cinq ans de détention.

Les jurys des prix Victorian’s Premier ont également annoncé les sept autres lauréats des différentes catégories, qui remportent chacun 25000 dollars, exceptés pour le Prix du manuscrit non-publié (15000 dollars) et celui du choix du public (2000 dollars).

Les autres lauréats 2019 :
  • catégorie "fiction": The Madonna of the Mountains de Elise Valmorbida (Faber & Faber)
  • catégorie "drama": The Almighty Sometimes de Kendall Feaver (Currency Press-Griffin Theatre Company)
  • catégorie "poésie": Tilt de Kate Lilley (Vagabond Press)
  • catégorie "young adults": Catching Teller Crow de Ambelin Kwaymullina et Ezekiel Kwaymullina (Allen & Unwin)
  • catégorie "indigenous writing": Taboo de Kim Scott (Picador Australia)
  • Prix du manuscrit non-publié: Kokomo de Victoria Hannan
  • Prix du choix du public: Eggshell Skull de Bri Lee (Allen & Unwin)

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre