Le dessinateur argentin Guillermo Mordillo est décédé | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 01.07.2019 à 13h16 (mis à jour le 01.07.2019 à 16h04) Disparition

Le dessinateur argentin Guillermo Mordillo est décédé

Guillermo Mordillo en 2012 à la Foire de Francfort. - Photo SMALLTOWN BOY/DOMAINE PUBLIC

Le dessinateur de bande dessinée Guillermo Mordillo s’est éteint le samedi 29 juin à Majorque (Espagne).

Le dessinateur argentin Guillermo Mordillo est décédé le 29 juin dans sa maison de Majorque, en Espagne, à l’âge de 86 ans.
 
Né le 4 août 1932 à Buenos Aires (Argentine), Guillermo Mordillo se passionne dès l’enfance pour le dessin. Il débute sa carrière dans la publicité et l'illustration avant de fonder, à 20 ans le studio de dessins animés Calas. Il s'installe à Paris en 1963 et collabore avec Paris-MatchLui ou encore Marie Claire.

Entre bande dessinée et dessin d'humour 

En 1978, "déjà célèbre dans son pays et partout ailleurs, Mordillo confie aux toutes jeunes éditions Glénat la publication de ses albums en France", écrit dans un communiqué la maison qui regrette la disparition de "cette légendaire plume du dessin d'humour". Le dessinateur publie en France une trentaine d'ouvrages, à la lisière entre bande dessinée et le dessin d'humour, dont seuls Histoire d'amour (2005) et Le mariage (2008) sont encore disponibles chez Glénat. 

Le dessinateur était célèbre pour son graphisme muet aux formes arrondies et aux personnages qui se distinguent par leur coloris blanc, qui contraste avec les décors aux couleurs vives.

De nombreux artistes ont rendu hommage au dessinateur en images sur Twitter et ont salué la mémoire d'un artiste "très humble" et "d'une très grande gentillesse". 

close

S’abonner à #La Lettre