Librairie

Le décret d'application de la loi Macron permet l'ouverture des Fnac de Paris le dimanche

Le décret d'application de la loi Macron permet l'ouverture des Fnac de Paris le dimanche

Suscitant la colère des syndicats, le décret d'application de la loi Macron, qui sera examiné mi-septembre par le conseil d'Etat,  définit de manière plus large que prévu le périmètre des futures zones touristiques internationales dans la capitale.

J’achète l’article 1.50 €

Par Clarisse Normand,
Créé le 19.08.2015 à 19h45,
Mis à jour le 19.08.2015 à 20h00

Promulguée dans la foulée de sa validation par le Conseil constitutionnel, la loi Macron, "pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques" suscite de nouvelles controverses alors que vient être révélé le contenu du décret d'application qui délimite, en l'élargissant par rapport aux projets antérieurs, le périmètre des "zones touristiques internationales" (ZTI) dans lesquelles sera autorisée l’ouverture des commerces le dimanche.

Douze zones seraient finalement concernées : Champs-Elysées-Montaigne, Haussmann, Saint-Honoré-Vendôme, Les Halles, Saint-Germain, Rennes-Saint-Sulpice, Le Marais-République, Montmartre, mais aussi Saint-Emilion Bibliothèque, Olympiades, Maillot-Ternes et Beaugrenelle.

Avec les six gares parisiennes, où le travail le dimanche sera également autorisé, la Fnac, dont le P-DG, Alexandre Bompard, s'était personnellement engagé en faveur de l'ouverture dominicale, se voit ainsi offrir la possibilité d’ouvrir la quasi-totalité de ses 11 magasins dans la capitale.

Le texte du décret doit encore faire l'objet, mi-septembre, d'un examen par le Conseil d'Etat. Mais dans un communiqué, le Comité de liaison intersyndical du commerce de Paris (Clic-P) dénonce déjà " la généralisation du travail le dimanche " portée par la loi Macron, " le tourisme international ne constituant qu’un artifice de communication ". Clic-P s’interroge notamment sur la dimension touristique des centres commerciaux comme Beaugrenelle ou Bercy 2, qui ont été intégrés aux futures ZTI. Une assemblée générale intersyndicale est prévue le 8 septembre pour "se prononcer sur les actions à entreprendre".


 
 
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités