Le CNL lance une aide exceptionnelle à la traduction d'ouvrages en langue arabe | Livres Hebdo

le 21.12.2016 à 17h05 (mis à jour le 22.12.2016 à 15h57) Traduction

Le CNL lance une aide exceptionnelle à la traduction d'ouvrages en langue arabe

L'hôtel d'Avejan, siège du CNL - Photo PHOTO OLIVIER DION

Alors que le Maroc sera l'invité d'honneur de l'édition 2017 de Livre Paris, le Centre national du livre (CNL) souhaite encourager la traduction d'ouvrages en langue arabe du bassin méditerrannéen grace à une aide exceptionnelle. 

Le taux de subvention accordé aux éditeurs pour la traduction d'ouvrages d'auteurs d'expression arabe du bassin méditerranéen en langue française, tout comme celui pour la traduction de titres français en langue arabe, sera porté à 70% - contre 40 à 60% en temps habituel- au cours de l'année 2017, annonce le Centre national du livre (CNL) par voie de communiqué. 

Une mesure qui avait été annoncée par la ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, lors de son déplacement au Salon du livre francophone de Beyrouth début novembre. Mise en place à partir du 1er janvier 2017, cette aide exceptionnelle vise à encourager la traduction d'ouvrages en langue arabe du bassin méditerranéen alors que l'invité d'honneur de la prochaine édition de Livre Paris ( 24 au 27 mars) sera le Maroc.

En 2016, le CNL a aidé 10 projets de traduction du français vers l'arabe, contre 11 en 2015. De l'arabe vers le français, l'institution a soutenu 7 dossiers en 2016 contre 3 en 2015.

C'est loin d'être la première fois que le CNL met en place ce genre d'initiative. Les derniers pays invités du salon du livre parisien, comme la Corée du Sud l'an passé ou le Brésil, il y a deux ans, avaient bénéficié de la même mesure. 
close

S’abonner à #La Lettre