L'amour fou | Livres Hebdo

Erik Orsenna - Photo JACQUES SASSIER/GALLIMARD

Erik Orsenna revient au roman avec un conte burlesque, tendre et bourlingueur.

Chacun sait que « les histoires d'amour finissent mal, en général », notamment en littérature. C'est plus inspirant que les bons sentiments. Mais ici, c'est le début qui commence mal : par un divorce. Le roman d'Erik Orsenna, dont le beau titre énigmatique, Briser en nous la mer gelée, qui se comprend tout à la fin -, est emprunté à Franz Kafka, se présente comme la très longue lettre d'un homme,

Lire la suite (3 020 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre