Moyen-Orient

La ville de Sharjah veut s’imposer dans l’édition

Le bâtiment de la Sharjah Book Authority

La ville de Sharjah veut s’imposer dans l’édition

Avec l’ouverture de son pôle d’édition, la ville de Sharjah, l'un des émirats des Emirats Arabes Unis, veut mettre en relation les acteurs du livre et détenir ainsi une place stratégique dans le secteur.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
Créé le 31.10.2017 à 12h54,
Mis à jour le 31.10.2017 à 13h00

La Sharjah Book Authority, maison d’édition créée en 2014 à Sharjah (Charjah) dans les Emirats Arabes Unis, a annoncé, mardi 30 octobre dans un communiqué, l’ouverture de son pôle d’édition, la Cité de Sharjah pour l’édition (Sharjah Publishing City).
 
La Cité de Sharjah pour l’édition est une zone franche autour de l’industrie du livre, présentant donc des avantages fiscaux pour attirer les investisseurs. L’établissement propose, sur une surface de 19000m2, près de 400 bureaux pour accueillir toutes les entités relatives au secteur du livre, comme les maisons d’édition, les distributeurs ou les imprimeurs. La Cité de Sharjah pour l’édition abrite également le nouveau siège de la Sharjah Book Authority ainsi que des organisations d’éditeurs des Emirats arabes unis comme l’Union générale des auteurs et écrivains arabes.


 
"L’établissement permettra à ses locataires de bénéficier d’avantages fiscaux et de leur donner accès aux marchés du Moyen-Orient, d’Asie, d’Europe et d’Afrique. Il est également bien situé pour les importations et les exportations, avec un accès aux principaux ports et aéroports internationaux", promet la Cité de Sharjah pour l’édition dans son communiqué.
 
L’objectif affiché de cette initiative est de réunir, dans un même pôle, tous les acteurs de l’édition, de faciliter les investissements, et de permettre ainsi à la ville de Sharjah, élue capitale mondiale du livre 2019 par l’Unesco, de s’imposer dans le secteur de l’édition.

Une concurrence directe avec Dubai

Les villes des Emirats se livrent une âpre bataille culturelle. Outre son Louvre et son Guggenheim, Abu Dhabi accueille chaque année au printemps la plus grande foire du livre de la région en partenariat avec la Foire de Francfort. Dubai, davantage orientée sur les loisirs et le tourisme, organise également un Festival de littérature international, début mars.

Sharjah, qui possède de nombreux musées, a cependant pris une longueur d'avance dans le secteur du livre. Etendue sur 7 halls, sa foire, dont la 36e édition se déroule du 1er au 11 novembre cette année, est la 4e manifestation littéraire la plus importante au monde avec plus de 1,5 million de livres et 2600 événements présentés. 1650 maisons d'édition de 60 pays, principalement d'Afrique et d'Asie, sont représentées.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités