La romancière américaine Harper Lee est morte à l'âge de 89 ans | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 19.02.2016 à 17h22 (mis à jour le 19.02.2016 à 18h26) Disparition

La romancière américaine Harper Lee est morte à l'âge de 89 ans

En 2015, Harper Lee a vendu 1 250 000 exemplaires de Va et poste une sentinelle (Go Set a Watchman). - Photo WIKI

L'auteure de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (1961) et Va et poste une sentinelle (2015) s'est éteinte à l'âge de 89 ans, indique son entourage vendredi 19 février.

La romancière américaine Harper Lee, auteure du roman culte Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Grasset), prix Pulitzer 1961, est morte à l'âge de 89 ans à son domicile de Monroeville (Alabama), indique le site AL.com, citant son entourage. Elle souffrait de déficiences visuelles et auditives. Née le 18 avril 1926 dans cette même ville, Harper Lee a grandi dans une famille de quatre enfants et s'est passionnée très tôt pour la littérature. Après avoir entamé des études de droit, elle est partie vivre à New York, où elle a travaillé comme employé de bureau tout en espérant pouvoir devenir écrivain.

Après le lycée, elle a d'abord étudié au Huntingdon College, à Montgomery (Alabama), puis à l'université de l'Alabama, à Tuscaloosa, où elle a participé au journal de l'établissement, dont elle est devenue rédactrice en chef.

En 1956, ses amis Michael Martin Brown, un compositeur, et sa femme Joy lui firent don d'une importante somme d'argent, afin qu'elle puisse se dédier à l'écriture pendant toute une année. Le couple l'aida également à trouver un agent, grâce à qui elle publia son premier livre, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur.

Elle a accédé à la célébrité avec ce best-seller, devenu un classique de la littérature américaine, vendu à plus de 30 millions d'exemplaires dans le monde et adapté au cinéma en 1962 avec Gregory Peck. Ce titre est resté pendant très longtemps le seul ouvrage qu'elle ait jamais publié. Un des plus proches amis d'enfance d'Harper Lee était l'écrivain Truman Capote, qu'elle a assisté au début de sa carrière, le soutenant notamment au cours de l'écriture du roman De sang froid (Gallimard, 1966).

La romancière est revenue dans l'actualité en 2015, avec la publication de son second titre, Va et poste une sentinelle, cinquante-cinq ans après son premier opus. Ce titre, dont le manuscrit a été retrouvé par Harper Lee elle-même dans ses archives, est paru le 3 juillet chez HarpeCollins aux Etats-Unis. Cette "suite" de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur a été le livre le plus vendu outre-Atlantique l'année dernière.
close

S’abonner à #La Lettre