Etats-Unis

La Chine à la conquête de BookExpo America

Les stands chinois, élégants mais souvent vides, le 27 mai à la foire professionnelle BookExpo America, à New York. - Photo F.PIAULT/LH

La Chine à la conquête de BookExpo America

La grande foire professionnelle BookExpo America a été, du 27 au 29 mai à New York, l'occasion pour l'édition et le gouvernement chinois d'une démonstration de force qui dépasse largement par son ampleur celles réalisées quelques année plus tôt à Francfort et à Paris.

J’achète l’article 1.50 €

Par Fabrice Piault,
à New York,
Créé le 29.05.2015 à 09h00,
Mis à jour le 29.05.2015 à 10h00

Avec des publicités en chinois sur les panneaux numériques à l'entrée du centre de foire, une exposition artistique de prestige dans le hall et quelque 2000 m2 de stands au design sobre et élégant, l'édition et le gouvernement chinois qui la contrôle ont réalisé à BookExpo America, du 27 au 29 mai à New York, une opération de communication et une démonstration de force d'une ampleur inédite.

D'après Reed Exhibitions, organisateur de la grande foire professionnelle américaine, qui avait fait de la Chine son invité d'honneur cette année, quelque 850 chinois ont fait le déplacement. Parmi eux, une très grande majorité d'officiels et de fonctionnaires, mais aussi quelques auteurs et les patrons de plusieurs grands groupes tels le P-DG de Phoenix, Wu Xiaoping, qui ont notamment participé à certaines conférences parmi la centaine d'événements de toutes nature programmés sur trois jours pour mettre en valeur l'édition chinoise.

Occupant, d'après le plan de la manifestation, quelque 10 à 15 % de la surface totale de stands, la Chine a réalisé, et de loin, le déploiement le plus important depuis que BookExpo America a inauguré son concept de pays invité d'honneur il y a une dizaine d'années. Il a largement dépassé par son ampleur ceux déjà très importants réalisés au Salon du livre de Paris en 2004 et en 2014, et à la Foire du livre de Francfort en 2009.

La libération de prison du Prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo

Jugée très disproportionnée par de nombreux éditeurs américains, cette opération a aussi suscité, mercredi 27 mai à l'initiative du PEN American Center, un rassemblement d'auteurs chinois et américains reprochant à l'invitation d'honneur de la Chine à BookExpo America d'ignorer la censure et l'intimidation des écrivains en vigueur en Chine.

Réunis devant la New York Public Library (bibliothèque municipale de New York), ces auteurs parmi lesquels Jonathan Franzen, Guo Xiaolu, Andrew Salomon et Ha Jin ont notamment réclamé la libération de prison du Prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo, et du professeur Ilham Tohti, ainsi que l'arrêt des mesures de restriction de leur liberté d'expression touchant d'autres auteurs.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités