Edition

Isabelle Saporta: "Je veux sortir Fayard de l'entre-soi"

Isabelle Saporta - Photo O.LEJEUNE-LE PARISIEN-MAXPPP

Isabelle Saporta: "Je veux sortir Fayard de l'entre-soi"

L'éditorialiste et journaliste devient directrice littéraire chez Fayard.

Par Isabel Contreras,
Créé le 25.01.2021 à 18h09,
Mis à jour le 25.01.2021 à 19h00

L'éditorialiste, journaliste et ancienne candidate aux élections municipales à Paris Isabelle Saporta a été nommée en janvier directrice littéraire en non-fiction (essais et documents) chez Fayard. Sous la houlette de Sophie de Closets, P-DG de cette maison du groupe Hachette, elle publiera une dizaine de livres par an.

Cette journaliste, connue pour ses enquêtes, est aujourd'hui éditorialiste chez BFMTV et RMC. Elle a commencé à collaborer avec Fayard en 2011, lors de la parution de son ouvrage, Le livre noir de l'agriculture. "J'ai été le premier best-seller de Sophie de Closets", glisse-t-elle à Livres Hebdo.  Depuis, elle n'a jamais cessé d'apporter des projets. "J'ai notamment fait venir Thomas Porcher (Traité d'économie hérétique, 2018) mais aussi Jean-Marie Godard (Paroles de flics, 2018), ou Meriem Salmi (Croire en ses rêves & trouver son chemin, 2018)", fait-elle savoir.

Aujourd'hui, "l'édition occupe 80% de [son] temps", indique-t-elle. Par ailleurs compagne du député européen EELV Yannick Jadot, elle avait tenté il y un an la course à la mairie de Paris aux côtés de Gaspard Gantzer, également auteur de Fayard, avant de rejoindre la liste de Cédric Villani. "Participer à une campagne m'a beaucoup plu, déclare-t-elle. Je retourne désormais à ce que je sais faire... Je suis une éditorialiste qui s'est construit un parcours médiatique, marqué par des enquêtes engagées."

En tant que directrice littéraire, "mon rôle reste politique puisque je participe au débat public". Elle ne publiera pas "des auteurs d'extrême droite" mais des textes qui répondent aux valeurs qu'elle souhaite véhiculer. Après Les tyrannies de l'épidémie de Christophe Barbier paru le 20 janvier, elle publie en mars Génération fracassée du benjamin de l'émission de RMC "Les grandes gueules", Maxime Lledo.

"J'aimerais faire sortir Fayard de l'entre-soi en introduisant des auteurs qui ne sont pas du sérail, explique-t-elle avant de citer l'architecte Nicolas Gilsoul dont le livre est prévu pour octobre, ou le policier Abdoulaye Kanté.

"Isabelle Saporta nous apporte une vision à 360 degrès, explique Sophie de Closets. Elle engage le livre dans des projets de diversification qui ont aussi pour but de faire rayonner la marque".  Des projets qu'elle dévoilera dans les mois à venir.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités