Hugo Awards 2018: comme un air de déjà vu | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 20.08.2018 à 14h13 (mis à jour le 20.08.2018 à 15h00) Science-fiction

Hugo Awards 2018: comme un air de déjà vu

Nora K. Jemisin - Photo LAURA HANIFIN

Dévoilés le 19 août à San José en Californie, les prestigieux prix de science-fiction ont récompensé pour la troisième année consécutive l’auteure de la série Les livres de la terre fracturée, publiée en France chez Nouveaux millénaires, marque de J’ai lu.

Révélés dimanche 19 août, les prestigieux prix Hugo ont récompensé un palmarès d’écrivains essentiellement féminin lors de la 76e Convention mondiale de science-fiction qui s’est tenue à San José, en Californie.
 
Pour la troisième année consécutive, Nora K. Jemisin s’est vu remettre le prix Hugo du Meilleur roman pour The stone sky (Orbit), nouveau tome de la série Les livres de la terre fracturée. Traduit par Michelle Charrier sous le titre Les cieux pétrifiés, le roman paraîtra en France le 12 septembre 2018 chez Nouveaux millénaires, marque de J'ai lu, à la suite des deux premiers tomes déjà publiés – La cinquième saison (2017) et La porte de cristal (2018) – et lauréats du même prix en 2016 et 2017.
 
La série prend place dans un monde ravagé par les cataclysmes environnementaux où Essun, une femme qui fait partie des "orogènes" (des êtres capables de dompter les séismes), recherche sa fille kidnappée par son mari. Le troisième tome confronte la mère et la fille devant la décision de sauver – ou non – l’humanité.

Orbit avait publié sa Trilogie de l'héritage entre 2010 et 2012, ensuite éditée par Le Livre de poche. Milady avait par ailleurs sorti Mass effect Andromeda, en 2017.
 
La romancière Nora K. Jemisin n’est pas la seule à recevoir de nouveau un prix en 2018. C’est le cas pour Lois McMaster Bujold, lauréate du prix de la Meilleure série en 2017 pour la Saga Vorkosigan (Nouveaux Millénaires), qui remporte cette année le même prix avec World of the five gods (Harper Voyager/Spectrum Literary Agency).

De même, Ursula K. Le Guin s’est vu remettre une nouvelle fois le prix Hugo du Meilleur livre de non-fiction en 2018 avec No time to spare (Houghton Mifflin Harcourt), à la suite de Words are my matter (Small Beer), distingué en 2017.
 
Récompensé par le prix du Meilleur roman graphique, le duo Marjorie M. Liu et Sana Takeda réalisent également un doublon avec le deuxième volume de Monstress, intitulé The blood  (Image Comics). En France, les deux tomes sont disponibles chez Delcourt sous les titres L’éveil (janvier 2017) et La quête (octobre 2017), traduits par Sophie Watine-Viévard.
 
 
Palmarès des prix Hugo 2018
  • Roman: The stone sky de N. K. Jemisin (Orbit)
  • Nouvelle (longue): All systems red de Martha Wells (Tor.com Publishing)
  • Nouvelle (courte): The secret life of bots de Suzanne Palmer (Clarkesworld, 2017)
  • Histoire courte: Welcome to Your authentic indian experience™ de Rebecca Roanhorse (Apex, 2017)
  • Série: World of the five gods de Lois McMaster Bujold (Harper Voyager / Spectrum Literary Agency)
  • "Related work": No time to spare: thinking about what matters de Ursula K. Le Guin (Houghton Mifflin Harcourt)
  • Roman graphique: Monstress, volume 2: The blood de Marjorie M. Liu et Sana Takeda (Image Comics)
  • Meilleur éditeur de romans: Sheila E. Gilbert (DAW Books)
  • Meilleur éditeur de nouvelles: Lynne M. Thomas etMichael Damian Thomas
  • Meilleur artiste professionnel: Sana Takeda
  • Meilleure mise en scène (long-métrage): Wonder woman, scénarisé par Allan Heinberg, d’après une histoire de Zack Snyder, Allan Heinberg et Jason Fuchs, réalisé par Patty Jenkins (DC Films/Warner Brothers).
  • Meilleure mise en scène (court-métrage): The good place: "The trolley problem" écrit par Josh Siegal et Dylan Morgan, réalisé par Dean Holland (Fremulon/3 Arts Entertainment / Universal Television)
  • Meilleur magazine semi-professionnel: Uncanny magazine, édité par Lynne M. Thomas et Michael Damian Thomas, Michi Trota et Julia Rios; podcast produit par Erika Ensign et Steven Schapansky.
  • Meilleur fanzine: File 770, édité par Mike Glyer
  • Meilleur “Fancast”: Ditch diggers par Mur Lafferty et Matt Wallace
  • Meilleur auteur amateur: Sarah Gailey
  • Meilleur artiste amateur: Geneva Benton
close

S’abonner à #La Lettre