International

Editeurs et bibliothécaires s'associent pour l'accès à la culture

Richard Charkin, président de l'UIE. - Photo O. DION

Editeurs et bibliothécaires s'associent pour l'accès à la culture

L'Union internationale des éditeurs (UIE) et la Fédération internationale des associations de bibliothèques (Ifla) s'engagent ensemble à changer l'accès à la culture sur la planète. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pierre Georges,
Créé le 28.09.2016 à 17h47,
Mis à jour le 29.09.2016 à 11h56

L'Union internationale des éditeurs (UIE) et la Fédération internationale des associations de bibliothèques (Ifla) veulent ensemble "trouver des mécanismes" pour l'accès universel à l'information, à l'alphabétisation, à l'éducation et à la culture. Dans une déclaration conjointe, publiée mercredi 28 septembre lors de la première journée internationale de l'Unesco pour l'accès universel à l'information, les deux associations déclarent s'allier dans le but de "trouver ensemble des moyens pour faire en sorte que la situation personnelle des gens ne crée pas d'obstacles à l'accès à l'information". 

Cet accès à la culture "devrait être universel" mais pourtant, "certains groupes dans le monde sont confrontés à des défis pour y accéder, notamment les personnes réfugiées, handicapées, vivant dans la pauvreté ou parlant des langues minoritaires", poursuit le communiqué des deux associations internationales. "Nous soutenons l'appel lancé par le Secrétaire général des Nations Unies pour l'alphabétisation universelle d'ici à 2030", déclare Richard Charkin, président de l'UIE. 

La déclaration salue également le rôle décisif qu'ont joué les éditeurs et les bibliothèques au niveau mondial dans la mise à disposition d'infrastructures, mais aussi dans l'apprentissage de la lecture dans les pays les plus défavorisés. 

"Trop de groupes aujourd'hui sont exclus de la société de l'information. Les bibliothèques ont longtemps travaillé avec des éditeurs pour faciliter l'accès au savoir, et nous avons hâte de trouver ensemble de nouveaux moyens de le faire", explique Donna Scheeder, présidente de l'Ifla. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités