Des femmes d'honneur dans les salles | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 07.03.2017 à 15h02 (mis à jour le 07.03.2017 à 16h00) Cinéma

Des femmes d'honneur dans les salles

Janelle Monáe, Octavia Spencer, Taraji P. Henson dans "Les figures de l'ombre" de Theodore Elfi. - Photo TWENTIETH CENTURY FOX

Les figures de l'ombre, La confession, Kong: Skull island, Citoyen d'honneur et le documentaire Les Poètes sont encore vivants sont les sorties cinéma du 8 mars 2017.

Les figures de l'ombre, réalisé par Theodore Elfi, était nommé trois fois aux Oscars, notamment pour celui du meilleur film et celui du meilleur scénario adapté (battu par Moonlight dans les deux cas).

Il s'agit d'une histoire vraie: celle de trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux Etats-Unis de prendre la tête dans la rivalité spatiale qui les opposait à l'URSS, grâce à la mise en orbite de l'astronaute John Glenn. Au-delà de leurs exploits intellectuels, elles ont surtout dû se battre contre la gynophobie ambiante et le racisme latent d'une Amérique encore conservatrice. 
 

Porté par Taraji P. Henson, Octavia Spencer et Janelle Monae, le film, produit par le chanteur Pharrell Williams, est une entreprise de réhabiliation pour ces femmes invisibles qui considéraient qu'elles avaient la chance d'exercer un métier qui leur plaisait. La véritable Katherine Johnson, figure de proue de ces femmes de l'ombre, reste étonnée d'être ainsi mise en lumière: "Comme n’importe qui, je me suis contentée de faire de mon mieux, que ce soit au travail, dans ma famille ou au sein de ma communauté. Je n’ai fait que résoudre des problèmes qui devaient être résolus" explique-t-elle dans le dossier de presse.

Le scénario a été adapté de la biographie écrite par Margot Lee Shetterly, traduite en français par Johan-Frédérik Hel-Guedj, et publié en France le 15 février chez HarperCollins.
 

Les autres sorties en salles du 8 mars 2017

La confession de Nicolas Boukhrief. Romain Duris et Marine Vacth remplacent respectivement Jean-Paul Belmondo et Emmanuelle Riva dans ce remake de Léon Morin prêtre, adapté du livre éponyme de Béatrix Beck. "J’ai découvert ce roman très jeune et il m’a bouleversé. Devenu cinéaste, j’ai gardé en tête l’envie de l’adapter un jour" avoue le cinéaste. Le roman, Prix Goncourt en 1952, est disponible chez Folio, avec l'affiche du nouveau film en couverture.  

Kong: Skull Island de Jordan Vogt-Roberts. L'actrice oscarisée Brie Larson fait face au gorille le plus impressionnant du 7e art dans cette énième version qui se déroule entièrement sur une île cachée du Pacifique Sud au début des années 1970. Ce "Jurassic Park" spectaculaire n'est pas une adaptation (d'autant qu'il sort un peu du récit connu des cinéphiles). Notons quand même la parution en 2015 de King Kong, d'Antoine Guillopé, histoire en images pour les plus de 6 ans publiée chez Gautier-Languereau (et Prix Album jeunesse à la Nuit du livre en 2016). Et signalons aussi l'essai L'amour singe ou la passion selon King Kong d'Antonio Dominguez Leiva, paru chez Orizons en 2014.

Citoyen d'honneur de Mariano Cohn et Gaston Duprat n'est pas une adaptation. ce film douze fois récompensé dans les festivals, dont le prix d'interprétation masculine à Venise, a quand même un lien avec le livre puisque le héros est un Prix Nobel de littérature (personnage fictif qui a quand même son compte twitter!). L'écrivain, qui réside en Europe, accepte de se rendre dans sa ville natale en Argentine, même si la plupart des habitants sont devenus, à leur insu, les personnages de ses romans.

Enfin, en plein Printemps des poètes, un documentaire de Xavier Gayan, Les poètes sont encore vivants, s'interroge sur la poésie : "Qu’est-ce que la poésie? Quel est le rôle politique du poète? Comment le fait d’être bilingue ou trilingue influe-t-il sur leur écriture?" Ponctué par des témoignages, interviews, et poèmes lus, le film explore différents genres comme la poésie sonore, le slam et la poésie lyrique dite plus classique. 

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre