Des bibliothécaires en colère | Livres Hebdo

Par Christine Ferrand, le 19.08.2014 à 20h26 (mis à jour le 20.08.2014 à 10h39) IFLA 2014

Des bibliothécaires en colère

L'allocution d'Aurélie Filippetti a été projetée sur grand écran lors de l'IFLA à Lyon - Photo CHRISTINE FERRAND

Plus de cent bibliothécaires ont déjà signé une pétition protestant contre l'absence de leurs ministres de tutelle au Congrès de l'IFLA.

Cela faisait vingt-cinq ans que le congrès de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires (IFLA) ne s'était pas tenu en France. Or, pour l'inauguration de sa 80e édition, à Lyon, dimanche 17 août, les 4000 congressites venus du monde entier ont eu " la stupéfaction " de constater que leurs ministres de tutuelle, Aurélie Filippetti pour la culture, Benoît Hamon pour l'éducation et Geneviève Fioraso pour l'enseignement supérieur, n'ont pas jugé bon de faire le déplacement, envoyant chacun une vidéo de quelques minutes, « même pas sous-titrée », relève un bibliothécaire.

Ils sont plusieurs à avoir décidé, à titre individuel, de faire tourner une pétition pour exprimer leur mécontentement. Mardi 19 août en fin de journée, ils étaient 113 à avoir signé ce texte qui précise notamment : " Aucun d'entre vous n'a jugé utile de se déplacer personnellement pour cet événement mondial qui se déroule pour la sixième fois en France depuis 1933 et n'y avait pas eu lieu depuis 1989 [...] Nous vous devons la triste vérité : vous avez plongé dans la gêne les Français présents dans la salle et heurté bien des délégations étrangères peu habituées à une telle désinvolture ".
close

S’abonner à #La Lettre