Québec

Dernier tour pour L'Écrou

Dernier tour pour L'Écrou

La petite maison d’édition québécoise, spécialisée dans la poésie, a annoncé le 1er février qu’elle mettra un terme à son activité en 2021.

Par Charles Knappek,
Créé le 03.02.2021 à 09h57,
Mis à jour le 05.02.2021 à 11h59

C’est sur ses réseaux sociaux Facebook et Instagram que L’Écrou a choisi d’annoncer la mauvaise nouvelle. Douze ans après sa fondation en 2009 par les poètes Carl Bessette et Jean-Sébastien Larouche, la petite maison d’édition québécoise cessera son activité en 2021. Spécialisé dans la poésie, L’Écrou compte une quarantaine de titres à son catalogue. On trouve parmi ses auteurs plusieurs figures de la jeune scène poétique québécoise comme Daphné B., Baron Marc-André Levesque ou Maude Veilleux qui ont, chacun à leur manière, montré qu’ils étaient capables d’attirer un public nouveau.

La conjoncture n’est cependant pas favorable et « les Éditions de l'Écrou manquent cruellement de souffle afin de poursuivre leurs activités », ont expliqué les fondateurs dans un message diffusé auprès de leur communauté. « Nous espérons avoir un brin bousculé nos pairs et le milieu poético-littéraire québécois avec nos façons de faire au fil des ans », ont-ils ajouté. Seuls trois recueils ont été publiés en 2020 : Bleu sexe les gorilles de Jean-Christophe Réhel, une réédition de Désinhibée d’Emmanuelle Riendeau et La révolution permanente de Shawn Cotton. Avant de cesser complètement son activité, L’Écrou s’offrira un dernier tour de piste avec la publication en 2021 de deux ultimes recueils : La passion de Cobain, par Jonathan Charette, et Habitante, par Anick Arsenault, qui paraîtront au printemps ou à l'été, "lorsque la deuxième vague du virus aura pris fin et que les rassemblements extérieurs seront à nouveau permis, donc probablement fin mai ou début juin" précise l'éditeur.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités