Disparition

Décès de l’historien Bartolomé Bennassar

Bartolomé Bennassar - Photo JOSON - LICENCE CC A-SA

Décès de l’historien Bartolomé Bennassar

L’écrivain et historien spécialiste de l’Espagne moderne et contemporaine Bartolomé Bennassar s’est éteint jeudi 8 novembre à l’âge de 89 ans.

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
Créé le 12.11.2018 à 18h32,
Mis à jour le 12.11.2018 à 19h00

Le grand historien du monde hispanique et romancier Bartolomé Bennassar est mort le jeudi 8 novembre à Toulouse, à l’âge de 89 ans. Il fut notamment l’auteur d’une des plus marquantes biographies du dictateur Franco (Perrin, 1995) et d’un ouvrage de référence sur la guerre civile espagnole, La guerre d’Espagne et ses lendemains (Perrin, 2004).
 
Le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer a rendu hommage sur Twitter à un "grand historien" dont "l’œuvre sur le monde ibérique est considérable et relie la réflexion historique sur l’Europe et l’Amérique latine", comme dans Cortés le conquérant de l'impossible (Payot, 2001), une biographie du conquistador qui s'est emparé de l'empire Aztèque et a ouvert la voie à la colonisation espagnole.

Né à Nimes, Bartolomé Bennassar a également reçu les égards de Carole Delga, présidente de la région Occitanie : "C’est une figure régionale attachante qui nous quitte, a déclaré l’édile. [Il] incarnait fort bien ce qui fait aujourd’hui la richesse culturelle et sociale de l’Occitanie". Les bibliothèques universitaires de l’Université de Toulouse Jean Jaurès, où l’écrivain a longtemps été professeur émérite d’histoire contemporaine, ont organisé lundi 12 novembre une présentation des livres de l’écrivain afin de lui rendre hommage.
  Un passionné de tauromachie
 
Grand hispaniste, Bartolomé Bennassar se passionnait de corrida, un univers qu’il a radiographié dans son Histoire de la tauromachie (Desjonquères, 1993) et qu’il chroniquait dans la revue Toros. Le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier a d’ailleurs tenu à saluer au micro d'Objectif Gard "un spectateur assidu, aussi exigeant que compréhensif, ce qui est le propre des esprits éclairés. Il faisait, avec pédagogie et érudition, partager sa passion dans ses ouvrages. Bartolome Bennassar sera pour tous les passionnés de corridas un exemple précieux, celui d’un authentique humaniste".
 
Également romancier, le nîmois avait vu l’un de ses polars, Le dernier saut (Julliard, 1969), être adapté au cinéma en 1970 par le cinéaste Edouard Luntz. L’ultime ouvrage de l’historien, Pérégrinations ibériques : essai d’ego-histoire (Casa de Velázquez) paru en août 2018 mélangeait l’autobiographie à l’Histoire dans un compte-rendu de son "itinéraire humain et intellectuel".

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités