Disparition

Carmen Perea Jimenez, traductrice de "Cent ans de solitude", est morte

Carmen Perea Jimenez - Photo DR

Carmen Perea Jimenez, traductrice de "Cent ans de solitude", est morte

Carmen Perea Jimenez est décédée samedi 30 janvier à Paris, moins d’un an après la disparition de son époux, l’éditeur Claude Durand.

J’achète l’article 1.50 €

Par Agathe Auproux,
avec lemonde.fr,
Créé le 08.02.2016 à 17h12,
Mis à jour le 09.02.2016 à 12h29

La traductrice Carmen Perea Jimenez s’est éteinte samedi 30 janvier à Paris, à l’âge de 78 ans, a annoncé Le Monde sur son site internet jeudi 4 février. Son mari, l’éditeur français Claude Durand, passé par Le Seuil, et Grasset avant de diriger Fayard, est mort moins d’un an plus tôt, le 6 mai 2015.

D’origine cubaine, Carmen Perea Jimenez a été à l’initiative de la première traduction, faite avec son mari, du célèbre roman du prix Nobel de littérature Gabriel Garcia Marquez, Cent ans de solitude. Le livre a paru en France au Seuil, en 1968. Les éditions Points l'ont notamment réédité en 2014.

De multiples opportunités

Née le 16 août 1937 à La Havane, Carmen Perea Jimenez a fui le régime de Batista avec sa famille, et prit la direction de l’Espagne avant de se retrouver à Bordeaux. Elle rencontre son mari, avec qui elle a eu deux fils, sur le tournage du film Le Coup de grâce, réalisé en 1964 par Jean Cayrol et Claude Durand, avec Michel Piccoli et Danielle Darrieux. Elle travaillait alors comme habilleuse. Elle partage alors la vie d'éditeur qu'exerce son mari et se rapproche du monde littéraire.
 
Lors de son passage en Espagne, Carmen Perea Jimenez rencontre Carmen Balcells, l’incontournable agente espagnole qui a promu les grands noms de la littérature sud-américaine, décédée en septembre 2015. C’est grâce à Carmen Balcells que la traductrice entre en contact avec Isabel Allende.

Carmen Perea Jimenez a traduit en français deux des livres majeurs de la romancière chilienne, son tout premier : La Maison aux esprits d’Isabel Allende (Fayard, 1982) et Eva-Luna (Fayard, 1987) qui ont connu à chaque fois, un grand succès critique et public.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités