Bruno Julliard, adjoint à la culture à la mairie de Paris, démissionne | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, avec Le Monde, le 17.09.2018 à 12h54 (mis à jour le 18.09.2018 à 11h04) Politique

Bruno Julliard, adjoint à la culture à la mairie de Paris, démissionne

Bruno Julliard, adjoint au maire chargé de la culture. - Photo MATTHIEU RIEGLER, CC-BY

Dans un entretien au Monde, le premier adjoint et adjoint à la culture à la mairie de Paris, a annoncé sa démission, évoquant de "vifs désaccords" avec Anne Hidalgo. Il est remplacé par Christophe Girard à la culture et par Emmanuel Grégoire au poste de premier adjoint. 

Le premier adjoint et adjoint à la culture à la mairie de Paris, Bruno Julliard, a annoncé sa démission lors d’un entretien accordé au Monde lundi 17 septembre. Emmanuel Grégoire, adjoint aux finances, reprend le poste de premier adjoint tandis que Christophe Girard devient adjoint chargé de la culture, une fonction qu'il possédait déjà sous le mandat de Bertrand Delanoë de 2001 à 2012.

"C’est un choix douloureux, pris en conscience. Depuis plusieurs mois, de vifs désaccords d’orientation et de méthodes de gouvernance nous ont éloignés. […] Notre complémentarité initiale [avec Anne Hidalgo, NDLR] est devenue une incompatibilité. Je n’y crois plus. Je ne veux pas faire semblant", a expliqué Bruno Julliard.

Il a également ajouté: "J’espère [que mon départ] permettra un sursaut, que ma décision apportera un éclairage et une prise de conscience utiles. Il est urgent de mettre un terme aux manifestations intempestives des seules ambitions individuelles. Ce qu’attendent les Parisiens, ce sont des propositions concrètes pour améliorer leur cadre de vie".

Si sa déclaration est de nature politique, il est surprenant que, lors de cet entretien au Monde, il n'évoque jamais la culture.

Ancien président de l'Unef (Union nationale des étudiants de France) arrivé à la municipalité de Paris en 2008, Bruno Julliard, élu socialiste du 13e arrondissement, est chargé de la culture depuis 2012 et premier adjoint depuis 2014. Il a annoncé, en octobre 2017, la création d’un centre d’archives LGBT à Paris pour 2020, une mission confiée à l’adjointe chargée des discriminations, Hélène Bidard. Ce projet, lancé sous le mandat de Bertrand Delanoë (2001-2014), a été sans cesse repoussé. 

En avril dernier, la mairie de Paris avait consacré un de ses conseils à la politique culturelle de la ville, "outil de réarmement intellectuel", avec notamment l'ouverture de quatre fabriques culturelles, le lancement en 2020 des Olympiades culturelles, l'initiative d'un prix littéraire des bibliothèques. Mais les différents opposants pointent aussi le retard pris par Paris dans l'élargissement des ouvertures des bibliothèques et plusieurs crises sociales dans certaines établissements, le manque de places dans les conservatoires et la fermeture de lieux emblématiques pour le spectacle vivant.

Mise à jour 18/09/2018 : Ajout du nom des remplaçants de Bruno Julliard. 
 

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre