Belin et Veolia recyclent les manuels scolaires obsolètes | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 29.06.2016 à 16h21 (mis à jour le 29.06.2016 à 17h00) - 2 commentaires Ecologie

Belin et Veolia recyclent les manuels scolaires obsolètes

Photo BELIN

Baptisée Ecogeste Collège 2016, l’initiative des éditions Belin en partenariat avec Véolia, au profit de l’Unicef France, encourage les collèges à rassembler leurs anciens manuels scolaires, devenus obsolètes depuis la réforme, afin qu’ils soient triés et recyclés.

Les 6800 collèges de France métropolitaine peuvent s’inscrire jusqu’au 30 septembre sur le site ecogeste.editions-belin.com et prendre part à l’opération solidaire des éditions Belin en partenariat avec Veolia, baptisée Ecogeste Collège 2016. Les établissements participants s’engagent à rassembler leurs manuels et papiers usagés que Veolia viendra collecter entre le 1er septembre et le 19 octobre.
 
La multinationale française s'occupera ensuite de trier les documents dans ses centres pour les transformer en matières premières de recyclage qui alimenteront des papeteries. "Des kilomètres de papiers obsolètes reprendront vie sous forme de papier neuf", résume le communiqué de l’opération. Les bénéfices seront directement reversés à l’Unicef France pour ses actions en faveur de l’enfance.

14 nouveaux manuels = 11,2 millions de livres à imprimer

À la rentrée 2016, et pour la toute première fois, les programmes de toutes les disciplines et de toutes les classes de la 6e à la 3e vont changer simultanément dans le cadre de la réforme des collèges. "Pour les éditeurs scolaires, c'est un chantier inédit de très grande ampleur: quatorze manuels à renouveler d’ici septembre pour le collège, soit environ 11,2 millions de livres à imprimer, et tout autant de manuels scolaires obsolètes dont les collèges devront se débarrasser", rappelle le communiqué.
 
Ecogeste Collèges 2016 se veut également un moyen concret d’éduquer les 3,2 millions de collégiens à l’écologie, "en leur montrant ce qu’est cette économie circulaire qui donnera une seconde vie à leurs manuels après 5 à 7 ans d’usage en moyenne". Les collèges auront même la possibilité de transformer cette vaste collecte en un enseignement pratique interdisciplinaire (E.P.I.), nouveauté des programmes réformés. Des fiches seront à disposition des enseignants et de leurs élèves.

Cet article fait partie du dossier:

Commentaire récent

“ Une initiative encore plus belle, plus écologique et plus intelligente tant sur le plan économique que sur le plan social serait que des éditeurs s'engagent à imprimer les ouvrages scolaires en F... ” Tlaciar il y a 3 ans à 09 h 12
close

S’abonner à #La Lettre