Aux Etats-Unis, Penguin retire ses livres numériques des bibliothèques | Livres Hebdo

Par Julie Rocha-Soares, avec jrs, le 22.11.2011

Aux Etats-Unis, Penguin retire ses livres numériques des bibliothèques

L'éditeur a annoncé réfléchir à la sécurisation de son système digital et assure que ses livres papier seront toujours disponibles au prêt.

Les bibliothèques américaines ne pourront plus prêter des livres numériques édités par Penguin, révèle un article paru sur Thedigitalshift.com.

“Nous trouvons nécessaire de retarder la disponibilité de nos nouveaux titres au format numérique afin de résoudre des problèmes avec nos associés pour proposer un système de distribution viable et sécurisé”, a annoncé Erica Glass, la directrice des relations publiques du groupe Penguin, tout en garantissant “la disponibilité des éditions physiques dans toutes les bibliothèques”.

Aussitôt, les réactions en ligne se sont multipliées. Cynthia Laino, du groupement de 155 bibliothèques C/W Mars dans le Massachusetts, déclare ainsi : “L'usage des e-books a doublé en deux mois, nous avons fait l'acquisition d'exemplaires supplémentaires pour les titres les plus populaires. Et nous n'aurions pas investi ces milliers de dollars si nous avions su que le prêt des e-books allait être remis en question”, rapporte encore Thedigitalshift.com.

En revanche, David Burleigh, porte-parole d'OverDrive, présenté comme le plus gros vendeur d'e-books aux bibliothèques publiques, précise que les titres numériques proposés en prêt jusqu'à l'annonce de Penguin resteront disponibles dans tous les formats excepté celui du Kindle.

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre