Anne Réty: "Roman d'un jour" | Livres Hebdo

Par Livres Hebdo, avec Anne Réty à Bordeaux, le 08.06.2016 à 00h09 (mis à jour le 08.06.2016 à 01h00) - 1 commentaire Cyclo-biblio 2016

Anne Réty: "Roman d'un jour"

Anne Réty, et la bibliothécaire espagnole Carmen de Miguel fêtant l'arrivée du cyclo-biblio 2016

Du 1er au 7 juin, un participant au Cyclo-biblio livre ses impressions sur sa journée, entre vélo et visite de bibliothèques. Dernier jour d'incitation à la lecture avec Anne Réty, assistante principale à la BM de Lyon. En attendant 2017 autour du Lac Léman.

Bordeaux, mardi matin.

Une semaine plus tôt, Cyclo-biblio débutait à Toulouse, sous la pluie. Aujourd'hui, un soleil déjà haut et brûlant fait cligner les yeux des cyclothécaires à la sortie de l'hôtel. Peu de paroles sont échangées. La fatigue accumulée se fait particulièrement sentir. Ou bien pensent-ils tous à la fin du Cyclo, au moment de se dire adieu quelques heures plus tard. Pourtant, ils enfourchent leurs vélos avec un enthousiasme intact.

Heure de pointe. Les voitures grondent aux carrefours, filent en tous sens. Vertige cacophonique. Stress et adrénaline. Les capitaines de route deviennent chorégraphes et metteurs en scène de cyclo-bibliothécaires en quête de contact avec les passants.

Quais de Bordeaux. Les gilets jaunes et oranges se disséminent sur la place. Opération bookcrossing. La BIL entre en action.
- C'est quoi la BIL ?
- Ah c'est vrai, t'étais pas là toi l'année dernière.
- Ok, comment ça marche ?
- C'est simple, tu vas à la rencontre des gens, tu t'adresses à eux d'une voix un peu forte : "B
rigade d'Incitation à la Lecture. Vous avez votre carte de bibliothèque ?" Et ensuite tu verras, la discussion s'engage et tu peux expliquer notre action. Bon, bien sûr, au début, avec ton gilet jaune tu impressionnes toujours, mais tu verras, c'est facile.

Un autre cyclo-bibliothécaire quelques mètres plus loin opte quant à lui pour la méthode BJEDVOULA, d'une voix claironnante :
- Bonjour J'Ai Envie De Vous Offrir Un Livre Aujourd'hui.
Autre technique efficace :
- C'est votre jour de chance, vous pouvez discuter dix minutes avec un bibliothécaire, sans avoir besoin de l'emprunter.
Toute approche est règlementaire pour parler des bibliothèques.

Photo ANNE RÉTY
Les premiers départs des cyclothécaires ont déjà eu lieu dans la matinée. Le peloton s'est sensiblement réduit. La circulation est plus fluide. L'arrivée à la médiathèque La Source, au Bouscat, se fait sans encombre. Pour cette dernière étape, en guise de final, l'accueil est à la hauteur de l'événement, magistral.

Le Cyclo-biblio TouBo s'achève. Les vélos de location regagnent le camion. Rendez-vous est déjà pris pour l'an prochain, autour du lac Léman. En 2017, la BIL rempile. Et recrute de nouveaux membres.

1 commentaire déjà posté

Anne Réty - il y a 3 ans à 10 h 58

Un excès de fatigue et un début de Cyclo-biblio blues m'ont fait oublier de mentionner l'excellent cyclo-bibliothécaire et co-auteur de ce texte, Emmanuel Quentin.

close

S’abonner à #La Lettre