400 000 documents sur la Première Guerre mondiale sur Europeana

400 000 documents sur la Première Guerre mondiale sur Europeana

La bibliothèque numérique européenne anticipe la célébration du centenaire de la première guerre mondiale en 2014.

Par Laurence Santantonios,
avec ls,
Créé le 23.11.2011 à 00h00,
Mis à jour le 23.11.2011 à 00h00

Dans la perspective du centenaire de la première guerre mondiale, en 2014, le programme « Europeana Collections 1914-1918 » rassemblera plus de 400 000 documents issus des collections de dix bibliothèques de huit pays qui se sont trouvés au coeur du conflit, indique un communiqué conjoint de la Bibliothèque nationale de France (BNF) et de la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg (BNU).

Alors que la grande fragilité et la rareté de ces documents - livres, presse, journaux de tranchée, manuscrits, correspondances, photographies, affiches, prospectus, médailles, etc. - en restreignaient la consultation, ceux-ci seront disponibles en ligne et librement accessibles.

Dépassant largement le seul cadre de l'histoire militaire traditionnelle, ces documents apporteront des éclairages nouveaux sur l'histoire sociale, la vie quotidienne, culturelle et artistique pendant les années de guerre. En France, la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) et la Direction du patrimoine, de la mémoire et des archives du ministère de la Défense sont associées au projet.

Subventionné par la Commission européenne, celui-ci réunit douze institutions : la Staatsbibliothek zu Berlin, coordinateur, la BNF, la BNU de Strasbourg, les bibliothèques nationales centrales de Rome et Florence, la Bibliothèque royale de Belgique, la British Library, la Bibliothèque royale du Danemark, la Bibliothèque nationale d'Autriche et la Bibliothèque nationale de Serbie, ainsi que deux partenaires techniques.

Le programme complet peut être consulté sur le site internet dédié.
23.11 2011

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités