21 nouveautés sur Léonard de Vinci | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 24.10.2019 à 17h38 (mis à jour le 25.10.2019 à 15h22) événement

21 nouveautés sur Léonard de Vinci

Portrait anonyme de Léonard de Vinci env. 1600 - Photo DOMAINE PUBLIC

L’exposition événement du Louvre consacrée au génie de la Renaissance, mort il y a 500 ans, a ouvert ses portes jeudi 24 octobre. L'occasion pour les éditeurs de garnir les rayons des libraires.

L’événement culturel de l’année a démarré au Louvre, jeudi 24 octobre. L’exposition consacrée à Léonard de Vinci à l’occasion des 500 ans de sa mort, préparée depuis dix ans, réunit 160 œuvres et objets associés au génie de la Renaissance, dont 11 tableaux peints de sa main. Plus de 180 000 personnes ont déjà pré-réservé leur entrée.

Les éditeurs entendent bien accompagner les célébrations autour du maître florentin, puisqu’au moins 20 ouvrages, parus ce mois-ci ou à paraître, vont déferler en librairies. A commencer par le catalogue de l’exposition, réalisé sous la direction des deux commissaires de l’exposition, Vincent Delieuvin et Louis Frank, paru le 23 octobre.
  Biographies
 
Le 3 octobre, Gallimard a remis au goût du jour les Carnets de Léonard de Vinci, recueil d’un millier de notes, croquis et dessins du peintre, dans une édition préfacée par Paul Valéry. Une bonne introduction à la vie du maître, complétée par les nombreuses biographies qui lui sont consacrées. Vie de Léonard de Vinci : peintre et sculpteur florentin (Hazan/Louvre éditions, 23 octobre, traduit de l’italien et commenté par Louis Frank et Stefania Tullio Cataldo) reprend le portrait de Vinci écrit par le peintre Giorgio Vasari, paru en 1550. Sans oublier le monumental Léonard de Vinci : la biographie de Walter Iaacson (Quanto) parue en mars dernier.
 
Léonard de Vinci : sous le règne des Médicis, de Rosalind Ormiston (11 octobre, l’Imprévu), examine la vie de l’artiste et ses relations avec l’une des plus puissantes familles de la Renaissance. Léonard de Vinci : la Joconde, de Cécile Scailliérez (14 novembre, Louvre éditions), revient à l’essentiel avec une analyse poussée du tableau le plus connu de l’Italien, incarnation de son talent et de sa vie.
  Essais
 
Quelques essais jettent un regard décalé sur les accomplissements de l’inventeur, comme Bacon, Artaud, Vinci : une blessure magnifique de Florence de Mèredieu (10 novembre, Blusson). L’ouvrage analyse la représentation de la destruction et de la figure humaine dans l’œuvre de Vinci, comparée à celle de Francis Bacon ou d'Antonin Artaud. La docteure en histoire de l’art Yacob Annie se penche quant à elle sur les rapports entre la théorie et la pratique dans les travaux de l’inventeur (Léonard de Vinci, réflexions sur l’esthétique léonardienne, In Fine, 14 novembre).
 
Plus original, l’énarque Olivier Wickers confronte l’auteur du Salvator Mundi et celui d’A la recherche du temps perdu dans Proust face à Léonard : une saison au Louvre (14 novembre, Exils). Le metteur en scène Olivier Lexa souligne quant à lui les apports de Lionardo (son nom de baptême) aux arts de la scène dans Léonard de Vinci : l’invention de l’Opéra, paru le 10 octobre aux éditions du Cerf.
  Beaux livres
 
Naturellement, les éditeurs de livres d'art n’ont pas raté l’occasion de mettre en valeur le sens esthétique du portraitiste. Ainsi Citadelles & Mazenod a fait paraître, le 23 octobre, un coffret contenant 450 illustrations en couleurs des travaux, dessins, croquis et peintures de l'artiste, accompagnées des commentaires et explications du spécialiste Martin Kemp. Trédaniel a publié, le 22 octobre, Léonard, Michel-Ange et Raphaël : vies des artistes de la Renaissance de l’historien de l’art Giorgio Vasari (1511-1574). L’ouvrage, richement illustré, regroupe les biographies de ces trois figures incontournables de la Haute Renaissance.
 
Le chirurgien Dominique Le Nen décrypte les connaissances anatomiques de la Renaissance à travers les planches dessinées par Léonard de Vinci dans Léonard de Vinci : l’aventure anatomique (23 octobre, EPA). Léonard de Vinci et la nature, du trio Francis Hallé, Allain Bourgrain-Dubourg et Patrick Scheyder, à paraître le 25 octobre aux éditions Ouest-France, explore les liens entre les peintures du florentin et le royaume sauvage. Jean Guillaume et Sabine Frommel adoptent une approche similaire dans le domaine de la construction avec Léonardo et l’architecture prévu pour le 9 novembre chez Mare & Martins Arts. Moins d’une semaine plus tard, le 14 novembre, In Fine scrutera en détail les méthodes de dessin du Toscan avec Léonard de Vinci, l’énigme des images, de Jeanette Zwingenberger.
  Jeunesse & BD
 
Comment rendre accessible l’œuvre de Léonard de Vinci aux enfants ? Certains éditeurs tentent de familiariser les plus jeunes aux prouesses de l’artiste à travers des ouvrages dédiés, tel que Léonard de Vinci : ma vie, mon art, mes aventures d’Enrico Lavagno et Tamypu, à paraître le 14 novembre chez Nuinui jeunesse. Ce livre illustré retrace la vie du rival de Michel-Ange, de ses débuts d’apprenti à Florence jusqu’à son exil en France. Mona Lisa : ma vie avec Léonard d’Eva Bensard et Pierre-Emmanuel Lyet (Amaterra, janvier 2020) relate en couleurs la vie fictive de la Joconde, afin que le lecteur puisse découvrir à travers ses yeux le caractère et l’ingéniosité du peintre.
 
Plus académique, le document Et Léonard de Vinci réinvente la peinture, de Karim Ressouni-Demigneux (Rue du monde, 24 octobre), introduit les néophytes à l’œuvre du maître à travers 70 reproductions qui témoignent de son engagement artistique et scientifique au service de la peinture. Pour les plus manuelles des têtes blondes, la maison jeunesse Deux coqs d’or a édité, le 23 octobre, un coffret C’est pas sorcier dédié au génie de la Renaissance contenant un livret de présentation, ainsi que le matériel nécessaire pour monter une machine volante miniature.

Enfin, signalons la bande dessinée de Stéphane Levallois, Leonard 2 Vinci (Futuropolis, septembre 2019), où le lecteur est transporté au 15 avril 14.061, près du Louvre. Les derniers survivants de l'espèce humaine se sont réfugiés sur le Renaissance. Ils ont cloné Léonard de Vinci pour qu'il conçoive de nouvelles armes qui permettront aux rescapés de survivre. L'ouvrage s'accompagne de reproductions de Vinci commentées par l'auteur en fin de volume.
close

S’abonner à #La Lettre