RENTRÉE LITTÉRAIRE 2021

12 polars et thrillers immanquables de la rentrée

Jean-Christophe Grangé - Photo PHOTO VIRGINIE LUC

12 polars et thrillers immanquables de la rentrée

Chaque mardi, pendant l’été, Livres Hebdo sélectionne plusieurs romans de la rentrée littéraire issus de la littérature de genre. De grands maîtres du polar et du thriller reviennent cet automne avec des titres forts en suspense, nous faisant voyager dans le temps et sur plusieurs continents.

J’achète l’article 1.50 €

Par Souen Léger,
Créé le 10.08.2021 à 13h00,
Mis à jour le 10.08.2021 à 13h00

Après une édition 2020 annulée en raison de la pandémie, le festival Quais du Polar a repris du service cet été, accueillant plus de cent auteurs pour des retrouvailles attendues par la niche du polar et du thriller. La rentrée littéraire prolonge le plaisir cet automne avec, entre autres, un nouveau roman de Patrice Gain, lauréat du Prix des lecteurs Quais du Polar-20 Minutes 2021. Il côtoie plusieurs stars francophones du genre, dont Jean-Christophe Grangé et Pierre Pouchairet, tout comme de grandes figures internationales, du Norvégien Jo Nesbo à l'Américain Harlan Coben, en passant par le Britannique Ken Follett. 

  • De silence et de loup de Patrice Gain (Albin Michel, 1er septembre)

Anna rejoint l'expédition scientifique Ocean Arctic Protect en Nouvelle-Sibérie, une région sous hégémonie russe où la fonte des glaces libère des menaces issues du passé de l'humanité. Pris dans une tempête glaciaire, le bateau s'échoue sur une île peuplée d'ours et de loups. Quand les hommes de l'équipage, happés par la folie, deviennent violents, Anna entame un journal de bord.

  • Les Promises de Jean-Christophe Grangé (Albin Michel, 8 septembre)

Berlin, à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Les dames du Reich se réunissent chaque après-midi à l'hôtel Adlon pour bavarder et boire du champagne. Tandis qu'un mystérieux tueur en assassine plusieurs sur leurs lieux de villégiature, le séduisant psychanalyste Simon Kraus, le membre de la Gestapo Franz Beewen et Mina von Hassel, une riche psychiatre, s'attellent à l'enquête.

  • Le sniper, son wok et son fusil de Chang Kuo-Li (Gallimard, 9 septembre)

A Taipei, deux officiers supérieurs de la Marine sont retrouvés morts. Le superintendant Wu remet en cause la thèse du suicide. Ai Li, dit Alex, est un tireur d'élite des services secrets taïwanais. Poursuivi par de mystérieux tueurs à travers l'Europe, il rentre à Taipei afin de découvrir l'identité de son ennemi. Il croise la route de Wu. Tous deux sont à la recherche de la même personne.
 

Photo GALLIMARD
  • Celle qui brûle de Paula Hawkins (Sonatine, 16 septembre)

Londres. Trois femmes sont frappées de plein fouet par l'assassinat d'un jeune homme à bord de sa péniche. Carla, sa tante. Miriam, sa voisine, qui a découvert le corps. Et Laura, avec qui la victime a passé sa dernière nuit. Si elles ne se connaissent pas, ces trois femmes ont un point en commun : chacune a été victime d'une injustice qui a gâché sa vie. Chacune couve une colère qui ne demande qu'à exploser. L'une d'entre elles aurait-elle commis l'irrémédiable pour réparer les torts qu'elle a subis ?

  • Leur domaine de Jo Nesbo (Gallimard, 23 septembre)

Roy, un trentenaire, dirige la station-service d'une petite ville. Lorsque son frère cadet Carl rentre des Etats-Unis, les deux frères entreprennent de bâtir un hôtel sur les terres familiales. Mais le retour de Carl ranime aussi de vieilles rancœurs dans le pays. Lorsqu'un ancien garde-champêtre est retrouvé mort, son fils Kurt se lance dans une enquête liée à la mort des parents de Roy et Carl.

  • Les enquêtes d'Hannah Swensen, Meurtres et tarte au citron meringuée de Joanne Fluke (Cherche Midi, 23 septembre)

Alors qu'elle visite une maison en compagnie de sa mère, Hannah y découvre le corps sans vie de Rhonda Scharf, la propriétaire. Rapidement, elle reconnaît les restes de sa tarte au citron sur la table. La pâtissière est alors déterminée à démasquer le client qui a commis ce meurtre. Une série vendue à plus de 6 millions d'exemplaires dans le monde. 
 

Photo CHERCHE MIDI
  • La consule assassinée de Pierre Pouchairet (Filature(s), 24 septembre) 

Dans une ex-république soviétique, la consule de France est retrouvée assassinée dans son bureau. Le Quai d'Orsay diligente une enquête en collaboration avec la police. Une équipe associant l'ancien ambassadeur Delaroque et un commissaire de la police judiciaire parisienne, Girard, est envoyée sur place pour faire la lumière sur cette mort, acte terroriste ou crime d'un service secret local. 

  • Marchands de mort subite de Max Izambard (Rouergue, 6 octobre)

La journaliste Anne Marlot est portée disparue alors qu'elle enquêtait sur le trafic de l'or en Ouganda et en République démocratique du Congo. La journaliste ougandaise Juliet Ochola reprend cette enquête à haut risque au moment même où une insurrection étudiante provoque le chaos dans la capitale. Face à un pouvoir aux abois, elle lutte pour faire émerger des vérités qui dérangent. Premier roman.

  • A peine les ombres de Barbara Abel (Plon, 7 octobre)

Fanny et Martin forment un couple fusionnel. Les deux amants sont retrouvés dans leur lit, côte à côte après leur suicide commun. Mais Fanny est mise sous perfusion et sauvée in extremis. Elle se retrouve face à leurs familles respectives pour justifier leur geste, mais également face à la police qui soupçonne sous ce suicide raté un crime parfait.
 

Photo PLON
  • Gagner n'est pas jouer de Harlan Coben (Belfond, 7 octobre)

Il y a plus de 20 ans, Patricia Lockwood a été enlevée durant un cambriolage puis séquestrée durant des mois avant de parvenir à s'échapper. Par ailleurs, des objets volés à sa famille ont disparu. Quand un homme est retrouvé mort près d'un tableau et d'une valise appartenant à Win Lockwood, ce dernier ne pense plus qu'à obtenir justice.

  • Inestimable de Zygmunt Miloszewski (Fleuve éditions, 14 octobre)

A Varsovie, Zofia a perdu son travail au Musée national et son compagnon Karol est atteint d'une maladie neurodégénérative qui efface ses souvenirs. Tandis qu'il est pris en charge par une clinique située dans les Pyrénées, Zofia est contactée pour retrouver une collection d'artefacts Aïnou. Elle se retrouve impliquée dans une intrigue dont les ramifications internationales la dépassent.

  • Pour rien au monde de Ken Follett (Robert Laffont, 10 novembre)

Le monde est sous la menace d'une nouvelle guerre, entre attaques terroristes et trafics de drogue. Pauline Green, la première présidente des Etats-Unis, tente de faire preuve de diplomatie mais la multiplication d'actes d'agression met à mal les alliances entre les grandes puissances.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités