Xavier Moni élu président du SLF | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 25.09.2017 à 13h07 (mis à jour le 25.09.2017 à 16h04) - 1 commentaire Librairie

Xavier Moni élu président du SLF

Xavier Moni - Photo OLIVIER DION

Le cofondateur et cogérant de la librairie Comme un roman, à Paris (3e), succède à Matthieu de Montchalin comme président du Syndicat de la librairie française.

Xavier Moni, le cofondateur et cogérant, avec Karine Henry, de la librairie Comme un roman, à Paris (3e), a été élu président du Syndicat de la librairie française (SLF) lors du conseil d’administration du syndicat réuni les 24 et 25 septembre à Rennes. Vice-président du SLF depuis 2014, il succède à Matthieu de Montchalin, le P-DG de L’Armitière à Rouen, qui a assuré la présidence pendant deux mandats, soit six ans au total.

Xavier Moni sera entouré, comme son prédécesseur, par deux vice-présidents: Maya Flandin, directrice de Vivement dimanche (Lyon), qui l'était déjà, et Olivier Rouard, le patron des librairies Charlemagne, dans le Var (Toulon, Fréjus, Hyères, La Seyne-sur-Mer et La Valette).

Dans la continuité des actions menées jusqu'à présent par le syndicat, Xavier Moni a présenté les quatre priorités qu'il s'assigne: la formation professionnelle, la communication, l’économie de la librairie et de la filière ainsi que la réflexion prospective sur le métier.

Aux côtés de Xavier Moni, Maya Flandin et Olivier Rouard, le directoire du SLF a été largement renouvelé, avec François Céard (Ruc, Colmar), Anne Martelle (Martelle, Amiens), Anaïs Massola (Le Rideau rouge, Paris), Frédérique Massot (La Rose des vents, Dreux), Caroline Mucchielli (Dialogues, Brest), Amanda Spiegel (Folies d’encre, Montreuil), Florence Veyrié (La Maison jaune, Neuville-sur-Saône) et Serge Wanstok (La Galerne, Le Havre).

A l'occasion de son conseil d'administration, le SLF a aussi réagi à l’annonce du prochain rachat des éditions du Seuil et du groupe la Martinière par Média-Participations, tenant à exprimer dans un communiqué, lundi 25 septembre, "son inquiétude à l’égard de l’impact du renforcement de la concentration dans l’édition, la diffusion et la distribution sur la création éditoriale ainsi que sur l’équilibre commercial entre les libraires et leurs fournisseurs."

Commentaire récent

“ Bonjour, Merci de corriger le nom de ma librairie "la rose des vents!"vents comme pet Merci bcp Frédérique ” Massot il y a 2 ans à 13 h 48
close

S’abonner à #La Lettre