Marché du livre

Vers une baisse des ventes de livres en Allemagne en 2020

Une librairie berlinoise - Photo VINCY THOMAS.

Vers une baisse des ventes de livres en Allemagne en 2020

Le chiffre d'affaires des librairies allemandes depuis le début de l’année est en baisse de 1,8% par rapport à la même période, malgré une amélioration en novembre.

J’achète l’article 1.50 €

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 14.12.2020 à 18h23,
Mis à jour le 14.12.2020 à 19h00

Les conséquences de la crise sanitaire en Allemagne, qui subit à une sévère deuxième vague de contaminations, se font sentir dans les ventes de livres. Calculées en prenant en compte l’ensemble des canaux de distribution (librairies indépendantes, librairies des gares, grands magasins et commerce en ligne), les ventes de livres entre les mois de janvier et novembre 2020 ont affiché une baisse de 4,2% par rapport à la même période en 2019, soit une baisse du chiffre d'affaires de 1,8%.

Sur les onze premiers mois de l'année, le format poche recule de 3,3%, le livre audio de 16,2%, les calendriers de 6,4% et les cartes ou globes de 9,8%. En revanche, la crise a favorisé le secteur jeunesse en Allemagne, qui voit ses ventes de livres pour enfants et adolescents bondir de 7,3% par rapport à 2019. Il s’agit de la seule catégorie en croissance. Les restrictions de déplacement impactent les livres de voyage (-25,4%) et les guides (-2,7%) mais également les sciences humaines, l'art, la musique ( -1,1%), celui des sciences naturelles, médecine, informatique, technologie ( -1,4%). Le rayon des sciences sociales, droit, économie ( -5,9% ) et la non-fiction (-2%) connaissent aussi de fortes baisses.

En novembre 2020, les ventes étaient supérieures de 10,7 % à celles de novembre 2019 (+ 4,5 % en volume). En moyenne, les acheteurs ont payé 14,28 euros par livre le mois dernier, soit 6% de plus que l'année dernière.
 
Des valeurs sûres pour relancer les ventes
 
Les livres pour enfants et adolescents connaissent un vrai succès en novembre avec une hausse de 10,9 %. Le quinzième volume du Journal d’un dégonflé, de Jeff Kinney  intitulé le grand bain et traduit en France au Seuil Jeunesse le 12 novembre est en tête de liste des best-sellers dans cette catégorie outre-Rhin. Comme en octobre, la deuxième place revient à Die Schule der magischen Tiere 11 : Wilder, wilder Wald ! de Margit Auer (Carlsen). Suit l'édition allemande du Livre Guinness des records "Guinness World Records 2021" (Ravensburger).

La fiction repart à la hausse avec des ventes qui grimpent de 10,2 % en novembre. Dans ce secteur, comme le mois précédent, Der Heimweg de Sebastian Fitzek (Droemer HC) est le titre le plus vendu dans les canaux de distribution. Suivent la nouvelle édition de novembre Ohne Schuld de Charlotte Link (Blanvalet) et l'édition de poche du sixième tome de la série Die Sonnenschwester (La sœur du soleil) de Lucinda Riley (Goldmann) publiée en France en juin chez Guy Saint Jean.

Avec les récentes mesures annoncées par les autorités allemandes, qui contraignent les librairies à ne faire que du click & collect, le mois de décembre pourrait agraver ce bilan prospectif.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités