Radio

Avec "Affaires Culturelles", nouvelle émission diffusée du lundi au vendredi de 19 à 20 h sur France Culture, le producteur Arnaud Laporte espère, dans le contexte de la crise sanitaire, "redonner à l’art, la création et la culture toute la place qu’ils méritent dans nos sociétés". Pour cette nouvelle émission, l'animateur lâche son émission critique pluri-disciplinaire "La dispute", qui était diffusée sur ce créneau de la grille, remplacée par "La critique" de Lucile Commeaux le vendredi à la mi-journée.
 
L’émission sera divisée en trois modules. Elle proposera dans un premier temps, un grand entretien dans lequel il sera question de l’actualité de l’invité puis Arnaud Laporte s’intéressa plus largement à son processus de création (vocation, parcours, inspirations, méthode de travail…). Dans son "affaire en cours ", le producteur se concentrera sur un objet culturel qui se trouve relié à une question de société, et qui éclaire aussi bien la question que le champ de la création en compagnie d’un invité. Enfin, "Affaire à suivre" donnera des nouvelles du secteur culturel à travers ces métiers, ces artistes et ce qui passe et se joue dans les régions et à l’international.

La première invitée était la réalisatrice Maïmouna Doucoré. Werner Herzog sera au micro ce mardi soir.
 
L’invité d’"Affaires culturelles" sera également présent aux côtés d’Arnaud Laporte dans sa chronique "A quoi pensez-vous ?" qu’il tient à 8h55 dans la matinale de Guillaume Erner. Il s’agit d’un entretien plus court "comme une humeur du jour" explique la station avant de préciser qu’ " il dira ce qui l'occupe ou le  préoccupe dans son quotidien, dans sa pratique, mais aussi dans l'actualité, actualité au sens le plus large. Elle ou il pourra nous parler d'une information qu'il estime importante".

Ce nouveau module remplace le billet éditorial culturel tenu par Mathilde Serrell, partie chroniquer la musique dans la matinale de France Inter.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités