Proclamation

"Une disparition inquiétante", prix du meilleur polar des lecteurs de Points 2015

Dror Mishani - Photo DR

"Une disparition inquiétante", prix du meilleur polar des lecteurs de Points 2015

Un jury présidé par Caryl Ferey et composé de 20 libraires et de 40 lecteurs de la collection « Points Policier » a choisi le polar de l’Israelien Dror Mishani.

Par Claude Combet,
Créé le 11.01.2016 à 19h06,
Mis à jour le 13.01.2016 à 18h13

Une disparition inquiétante, de Dror Mishani, traduit de l’hébreu par Laurence Sendrowicz, remporte le 6e prix du meilleur polar des lecteurs de Points 2015. Cette première enquête du commandant de police Avraham Avraham, porte sur la disparition d’un adolescent de seize ans, Ofer Sharabi. Dans l’atmosphère oppressante de cette banlieue de Tel Aviv, où tout le monde épie le voisin, ce flic atypique veut croire à une fugue mais se trompe…

Universitaire israélien spécialisé dans l’histoire du roman policier, Dror Mishani est aussi critique littéraire et éditeur de polars. Les critiques le considèrent comme le successeur de sa compatriote Batya Gour, décédée en 2005. 

3 000 votes en ligne

Le jury, présidé par l'écrivain et scénariste Caryl Ferey (Zulu), était composé de 20 professionnels, libraires et critiques, et de 40 lecteurs recrutés sur le site prixdumeilleurpolar.com parmi 3 000 candidats, qui ont reçu à leur domicile entre mars et octobre les neuf titres de la collection « Points Policier » sélectionnés et ont voté en ligne.

Outre Une disparition inquiétante, de Dror Mishani, la sélection comprenait Terminus Belz, d’Emmanuel Grand, Incision, de Marc Raabe, Les secrets de Bent Road, de Lori Roy, Thèse sur un homicide, de Diego Paszkowski, Dark Horse, de Craig Johnson, Dawa, de Julien Suaudeau, Ne meurs pas sans moi, de Suzanne Stock et Dandy, de Richard Krawiec.

Une disparition inquiétante succède à Arab Jazz, de Karim Miské, lauréat 2014, Au lieu-dit Noir étang, de Thomas H. Cook (2013), Les lieux infidèles, de Tana French (2012), Cotton Point, de Pete Dexter (2001) et Fakirs, d’Antonin Varenne (2010).

La proclamation a eu lieu le 11 janvier et l’éditeur a annoncé que l’édition 2016 du prix serait présidée par l'écrivaine Dominique Sylvain (les séries "Ingrid et Lola" et "Louise Morvan").
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités