Trois outils qui révolutionnent la lecture sur le stand de l'Institut Français | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 18.03.2016 à 16h35 (mis à jour le 18.03.2016 à 17h06) - 1 commentaire Livre Paris

Trois outils qui révolutionnent la lecture sur le stand de l'Institut Français

Phallaina. - Photo FRANCE TÉLÉVISIONS / SMALL BANG

Le stand de l'Institut français propose, pendant Livre Paris, des prototypes technologiques de lecture augmentée. 

L'innovation numérique dans le domaine du livre occupe cette année une place de choix sur le stand de l'Institut français du salon Livre Paris au parc des expositions de la Porte de Versailles. "Nous avons, cette année, souhaité aller plus loin dans notre exploration des enjeux de la littérature", explique Anne Tallineau, sa directrice générale. "À travers un grand décloisonnement des champs artistiques et culturels, nous avons placé les innovations numériques au cœur de notre stand". 
 
Lecture par hologrammes 
 
Il y est ainsi possible d'expérimenter une forme nouvelle de lecture avec la machine Livre In Room (LIR), cabine de bibliothèque mobile, imaginée par le Centre dramatique national de Lyon et qui propose une expérience inédite de lecture par le biais de vidéos holographiques.

Le principe: lorsque le visiteur a choisi un livre sur les rayons, un conteur virtuel apparaît à ses côtés sous la forme d'un hologramme animé, façon Star Wars. Les séquences visuelles, enregistrées par des acteurs, "donnent alors vie au livre par une lecture intime", explique Joris Mathieu, initiateur du projet et directeur du Centre dramatique national de Lyon. "Mon rêve: arriver à une sorte de bibliothèque de Babel accessible partout, que le public ne verrait pas comme une attraction mais comme un outil du quotidien", explique-t-il.

Lecture de "Tortilla Flat", de Steinbeck, par un hologramme - Photo PIERRE GEORGES, LIVRES HEBDO
"Contrairement aux usages habituels des plates-formes de vidéos en ligne, nous avons pour l'instant fait le choix d'interdire le zapping pour privilégier l'expérience de la durée, puisqu'une fois la lecture déclenchée, il n'est plus possible de scanner un autre livre jusqu'à la fin de l'extrait en cours", précise Joris Mathieu, voulant faire de sa machine un "espace de service" qui "impose son rythme".
 
Dans le cadre d'un partenariat noué avec l'Institut français, qui soutient le dispositif, la machine partira en tournée notamment en Roumanie, en Serbie et en République Tchèque, jusqu'à la Foire du livre de Francfort en 2017, l'année où la France sera invitée d'honneur.
  
Lecture via Oculus Rift 

Autre prototype mis à disposition des visiteurs du stand, SENS est une adaptation en réalité virtuelle d'une bande dessinée muette signée par Marc-Antoine Mathieu (Delcourt), parue en 2014.

L'adaptation, unique en son genre, utilise la technologie du casque de réalité augmenté Oculus Rift et propose à son utilisateur une expérience entre bande dessinée et jeu vidéo, qui alterne phases de narration pure et phases de gameplay. Produit par la société Red Corner et partenariat avec Arte, Sens est disponible sous forme d'application mobile. 


Lecture et scroll 

Se proclamant première "bande defilée" sur tablette, Phallaina est une co-édition France Télévisions et Small Bang, soutenu par le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC). Le concept: un dispositif narratif hybride de Marietta Ren, composé d'un roman graphique numérique et d'une fresque physique accompagnée de bruitages sonores. L'application, entièrement gratuite, se veut une "fresque narrative moderne", longue au total de 115 mètres, et dans laquelle l'utilisateur progresse dans l'histoire en scrollant. 

"Le format s'inspire des premières formes de narration graphique comme la tapisserie de la reine Mathilde à Bayeux, les rouleaux chinois ou les fresques murales antiques", explique son auteure, Marietta Ren.

Auteur cité (1)

Commentaire récent

“ En français : "qui fait alterner des phases de narration pure et des phases de jeu" Erroné (gramm. + voc.) : "qui alterne des phases de narration pure et des phases de gameplay" Je vous en prie... ” Véronique il y a 4 ans à 10 h 51
close

S’abonner à #La Lettre